Ces dernières années, les entreprises ont compris que les données qu'elles produisent ou reçoivent chaque jour, revêtent une grande valeur. Elles les utilisent par exemple pour faire croître leur organisation ou pour créer encore de meilleurs produits et services. La plupart des entreprises ont déjà effectué leurs premières expériences en science des données. Elles ont commencé par migrer vers le nuage et collectent aujourd'hui plus de données que jamais. Il n'empêche que beaucoup d'entre elles restent sur leur faim, parce qu'elles ne disposent pas en interne du savoir-faire pour interpréter correctement ces données.

Un métier en pénurie

Un passage par la Data Engineering Academy dure dix jours, dont cinq sont consacrés à des séances de démonstration, complétées par de l'auto-apprentissage et des vidéos théoriques. Un premier groupe démarrera le 16 août et le deuxième le 6 septembre. Les compétences prises en considération sont entre autres les suivantes: comment mettre de l'ordre dans le monde des données en évolution rapide? Quels systèmes utiliser pour structurer et traiter ces données? Comment en faire le tri, comment les déplacer d'un point A à un point B et comment le faire chaque jour le plus rapidement possible?

Patrick Slaets de la fédération sectorielle Agoria nous donne son avis: 'L'ingénieur data est aujourd'hui un métier en pénurie dans le secteur IT. Ces cinq dernières années, on observe en effet une forte hausse du nombre d'offres d'emploi sur le marché du travail belge, et cette demande ne va faire qu'augmenter.'

Selon Data Minded, la formation convient parfaitement à toute personne disposant déjà d'un peu d'expérience de codage en Python, tout en étant nouveau dans le secteur des données. L'académie est cependant ouverte tant aux informaticiens expérimentées qu'aux étudiants, à ceux qui sont en décrochage scolaire qu'aux défavorisés.

Projets concrets

'Malgré la forte demande sur le marché du travail, il n'existe jusqu'à aujourd'hui dans notre pays aucune formation officielle en ingénieur de données. Avec notre académie, nous voulons en partie tenter de combler partiellement cette lacune', affirme Oliver Willekens, responsable de l'Academy for Data Engineers. Willekens est conscient qu'il existe de nombreux cours en ligne qu'on peut suivre de chez soi, mais selon lui, il manque alors souvent le volet orienté pratique et interactif. 'Nous y veillons en combinant différemment l'auto-apprentissage et l'interaction. Après que les participants aient assimilé la théorie, place à la partie interactive sur site ou en ligne, où les personnes collaborent librement à des solutions pour des projets concrets. Après le passage par l'académie, les participants maîtrisent les compétences essentielles qu'un ingénieur data doit posséder, et peuvent être opérationnels tant chez leur employeur actuel ou chez un nouveau.'

Avec des clients comme Telenet, DPG Media et Luminus, Data Minded n'en est pas à son coup d'essai. La vingtaine d'experts en ingénierie des données de l'entreprise aident les organisations à en faire plus avec leurs données et à évoluer des rapports traditionnels vers des applications d'apprentissage machine et intelligentes.

Coûts

Les participants paient 2.000 euros pour la formation. Les étudiants peuvent suivre celle-ci pour la moitié du prix. Comme Data Minded est convaincue que la diversité représente un enrichissement pour le secteur, elle propose des places gratuites aux groupes qui sont sous-représentés dans les domaines data et IT. Vingt pour cent de ces places gratuites sont par exemple réservées aux allochtones et aux femmes.

Ces dernières années, les entreprises ont compris que les données qu'elles produisent ou reçoivent chaque jour, revêtent une grande valeur. Elles les utilisent par exemple pour faire croître leur organisation ou pour créer encore de meilleurs produits et services. La plupart des entreprises ont déjà effectué leurs premières expériences en science des données. Elles ont commencé par migrer vers le nuage et collectent aujourd'hui plus de données que jamais. Il n'empêche que beaucoup d'entre elles restent sur leur faim, parce qu'elles ne disposent pas en interne du savoir-faire pour interpréter correctement ces données.Un passage par la Data Engineering Academy dure dix jours, dont cinq sont consacrés à des séances de démonstration, complétées par de l'auto-apprentissage et des vidéos théoriques. Un premier groupe démarrera le 16 août et le deuxième le 6 septembre. Les compétences prises en considération sont entre autres les suivantes: comment mettre de l'ordre dans le monde des données en évolution rapide? Quels systèmes utiliser pour structurer et traiter ces données? Comment en faire le tri, comment les déplacer d'un point A à un point B et comment le faire chaque jour le plus rapidement possible?Patrick Slaets de la fédération sectorielle Agoria nous donne son avis: 'L'ingénieur data est aujourd'hui un métier en pénurie dans le secteur IT. Ces cinq dernières années, on observe en effet une forte hausse du nombre d'offres d'emploi sur le marché du travail belge, et cette demande ne va faire qu'augmenter.'Selon Data Minded, la formation convient parfaitement à toute personne disposant déjà d'un peu d'expérience de codage en Python, tout en étant nouveau dans le secteur des données. L'académie est cependant ouverte tant aux informaticiens expérimentées qu'aux étudiants, à ceux qui sont en décrochage scolaire qu'aux défavorisés.'Malgré la forte demande sur le marché du travail, il n'existe jusqu'à aujourd'hui dans notre pays aucune formation officielle en ingénieur de données. Avec notre académie, nous voulons en partie tenter de combler partiellement cette lacune', affirme Oliver Willekens, responsable de l'Academy for Data Engineers. Willekens est conscient qu'il existe de nombreux cours en ligne qu'on peut suivre de chez soi, mais selon lui, il manque alors souvent le volet orienté pratique et interactif. 'Nous y veillons en combinant différemment l'auto-apprentissage et l'interaction. Après que les participants aient assimilé la théorie, place à la partie interactive sur site ou en ligne, où les personnes collaborent librement à des solutions pour des projets concrets. Après le passage par l'académie, les participants maîtrisent les compétences essentielles qu'un ingénieur data doit posséder, et peuvent être opérationnels tant chez leur employeur actuel ou chez un nouveau.'Avec des clients comme Telenet, DPG Media et Luminus, Data Minded n'en est pas à son coup d'essai. La vingtaine d'experts en ingénierie des données de l'entreprise aident les organisations à en faire plus avec leurs données et à évoluer des rapports traditionnels vers des applications d'apprentissage machine et intelligentes. Les participants paient 2.000 euros pour la formation. Les étudiants peuvent suivre celle-ci pour la moitié du prix. Comme Data Minded est convaincue que la diversité représente un enrichissement pour le secteur, elle propose des places gratuites aux groupes qui sont sous-représentés dans les domaines data et IT. Vingt pour cent de ces places gratuites sont par exemple réservées aux allochtones et aux femmes.