Winsome, basée à Bruges, avait intégré le groupe hollando-suédois LBI International en 2004, tandis que Belgacom avait revendu DAD à ce même groupe en avril 2005. La société fusionnée, qui opérera désormais sous la marque LBi, emploiera environ 80 personnes, une petite quinzaine provenant de Winsome. Le siège central restera celui de l'ex-DAD à Bruxelles, mais la société conservera un bureau en Flandre puisque l'équipe de l'ex-Winsome va prochainement déménager vers Gand.Avec un chiffre d'affaires combiné qui approchera des 10 millions d'euros, LBi pourra prétendre au titre de plus grande agence web de Belgique, au coude à coude avec eMakina, en forte progression depuis son entrée en bourse (dernier chiffre d'affaires semestriel de 4 millions d'euros).[En novembre dernier], Benoit Lips, le fondateur de DAD et à présent à la tête de LBi Belgique, avait laissé entendre que l'entreprise devait miser davantahge sur les synergies internationales au sein du groupe et envisageait déjà un changement d'identité.

Winsome, basée à Bruges, avait intégré le groupe hollando-suédois LBI International en 2004, tandis que Belgacom avait revendu DAD à ce même groupe en avril 2005. La société fusionnée, qui opérera désormais sous la marque LBi, emploiera environ 80 personnes, une petite quinzaine provenant de Winsome. Le siège central restera celui de l'ex-DAD à Bruxelles, mais la société conservera un bureau en Flandre puisque l'équipe de l'ex-Winsome va prochainement déménager vers Gand.Avec un chiffre d'affaires combiné qui approchera des 10 millions d'euros, LBi pourra prétendre au titre de plus grande agence web de Belgique, au coude à coude avec eMakina, en forte progression depuis son entrée en bourse (dernier chiffre d'affaires semestriel de 4 millions d'euros).[En novembre dernier], Benoit Lips, le fondateur de DAD et à présent à la tête de LBi Belgique, avait laissé entendre que l'entreprise devait miser davantahge sur les synergies internationales au sein du groupe et envisageait déjà un changement d'identité.