Les sites web n'étaient eux-mêmes pas au fait du malware (maliciel). L'espace publicitaire avait été acheté par un acteur encore inconnu - Fox-IT ne souhaite pas citer de nom, parce que l'entreprise fera elle-même une déclaration plus tard - qui en a abusé.

D'importants sites néerlandais tels Nu.nl, RTL Nieuws et Marktplaats.nl ont inséré la publicité en question avec, en tout, 288 autres sites web des Pays-Bas. L'on ne connaît pas exactement le nombre de personnes impactées par le malware.

Après que le maliciel ait été découvert, Fox-IT a pris contact avec l'entreprise responsable, qui a ensuite veillé à ce que la publicité concernée soit éliminée par filtrage. Il peut cependant encore s'écouler un certain temps, avant que plus personne ne pâtisse de ce genre de publicité, du fait que les filtres ne sont qu'une mesure intermédiaire.

On se perd en conjectures sur le but des auteurs de ce malware. Mais un collaborateur de Fox-IT signale qu'il s'agit généralement d'installer un ransomware (rançongiciel). Il s'agit d'une sorte de virus qui verrouille les fichiers d'un utilisateur et ne les libère qu'après versement d'une rançon.

Les sites web n'étaient eux-mêmes pas au fait du malware (maliciel). L'espace publicitaire avait été acheté par un acteur encore inconnu - Fox-IT ne souhaite pas citer de nom, parce que l'entreprise fera elle-même une déclaration plus tard - qui en a abusé.D'importants sites néerlandais tels Nu.nl, RTL Nieuws et Marktplaats.nl ont inséré la publicité en question avec, en tout, 288 autres sites web des Pays-Bas. L'on ne connaît pas exactement le nombre de personnes impactées par le malware.Après que le maliciel ait été découvert, Fox-IT a pris contact avec l'entreprise responsable, qui a ensuite veillé à ce que la publicité concernée soit éliminée par filtrage. Il peut cependant encore s'écouler un certain temps, avant que plus personne ne pâtisse de ce genre de publicité, du fait que les filtres ne sont qu'une mesure intermédiaire.On se perd en conjectures sur le but des auteurs de ce malware. Mais un collaborateur de Fox-IT signale qu'il s'agit généralement d'installer un ransomware (rançongiciel). Il s'agit d'une sorte de virus qui verrouille les fichiers d'un utilisateur et ne les libère qu'après versement d'une rançon.