La semaine dernière, l'entreprise Denso a été victime d'une cyberattaque avec demande de rançon, a expliqué le porte-parole de l'entreprise. Des pirates informatiques se sont introduits sur les réseaux de ce fournisseur établi en Allemagne. L'impact ne s'est heureusement pas fait sentir sur les opérations de l'entreprise, probablement car des mesures ont été prises rapidement.

Denso fait partie des principaux fournisseurs de pièces détachées du fabricant automobile Toyota. Un autre fournisseur de la marque, Kojima Press Industry, a lui aussi fait l'objet d'une cyberattaque il y a quelques semaines, forçant Toyota à fermer ses usines pendant plusieurs semaines. Ces attaques s'ajoutent à des problèmes de production liés à une pénurie de puces électroniques et à des absences massives du personnel dans le contexte de la Covid-19.

La semaine dernière, l'entreprise Denso a été victime d'une cyberattaque avec demande de rançon, a expliqué le porte-parole de l'entreprise. Des pirates informatiques se sont introduits sur les réseaux de ce fournisseur établi en Allemagne. L'impact ne s'est heureusement pas fait sentir sur les opérations de l'entreprise, probablement car des mesures ont été prises rapidement. Denso fait partie des principaux fournisseurs de pièces détachées du fabricant automobile Toyota. Un autre fournisseur de la marque, Kojima Press Industry, a lui aussi fait l'objet d'une cyberattaque il y a quelques semaines, forçant Toyota à fermer ses usines pendant plusieurs semaines. Ces attaques s'ajoutent à des problèmes de production liés à une pénurie de puces électroniques et à des absences massives du personnel dans le contexte de la Covid-19.