D'ici la fin de son année fiscale (mars 2007), CSC entend licencier 2.600 personnes en Europe, plus encore 50 en 2008. Selon certaines sources, 172 emplois seraient perdus en Scandinavie (manifestement non considérée par CSC comme faisaint partie de l'Europe). En outre, 1.300 collaborateurs seront remerciés en 2007 en Amérique du Nord, et 500 autres un an plus tard. Pour terminer, CSC supprimera 550 emplois en Australie et en Asie.[Ces licenciements] seront partiellement compensés par l'augmentation du nombre d'employés occupés dans les 'offshore service centers'. Fin juin, CSC avait déjà remercié 1.700 personnes, dont un cinquième par départ naturel.

D'ici la fin de son année fiscale (mars 2007), CSC entend licencier 2.600 personnes en Europe, plus encore 50 en 2008. Selon certaines sources, 172 emplois seraient perdus en Scandinavie (manifestement non considérée par CSC comme faisaint partie de l'Europe). En outre, 1.300 collaborateurs seront remerciés en 2007 en Amérique du Nord, et 500 autres un an plus tard. Pour terminer, CSC supprimera 550 emplois en Australie et en Asie.[Ces licenciements] seront partiellement compensés par l'augmentation du nombre d'employés occupés dans les 'offshore service centers'. Fin juin, CSC avait déjà remercié 1.700 personnes, dont un cinquième par départ naturel.