Le COIB vient d'émettre une singulière recommandation. L'organisation demande en effet aux athlètes qui se rendront en Chine de ne pas emporter avec eux des ordinateurs portables ou des smartphones personnels. 'Nous préférons jouer la sécurité', explique Mathias Van Baelen du COIB à la VRT. L'organisation mettra des appareils et des cartes SIM à la disposition des athlètes pour qu'ils communiquent entre eux.

Le Comité Olympique Belge n'est du reste pas le seul à prodiguer un tel conseil, puisque son homologue néerlandais fait de même, alors que l'association des journalistes néerlandais a déjà recommandé à ses membres d'emporter des 'appareils épurés' en Chine, c'est-à-dire sans informations personnelles.

Les Jeux Olympiques d'hiver débuteront le 4 février en Chine. La crainte est que le pays n'espionne cet afflux de visiteurs au moyen d'espiogiciels (spyware) par exemple.

Le COIB vient d'émettre une singulière recommandation. L'organisation demande en effet aux athlètes qui se rendront en Chine de ne pas emporter avec eux des ordinateurs portables ou des smartphones personnels. 'Nous préférons jouer la sécurité', explique Mathias Van Baelen du COIB à la VRT. L'organisation mettra des appareils et des cartes SIM à la disposition des athlètes pour qu'ils communiquent entre eux.Le Comité Olympique Belge n'est du reste pas le seul à prodiguer un tel conseil, puisque son homologue néerlandais fait de même, alors que l'association des journalistes néerlandais a déjà recommandé à ses membres d'emporter des 'appareils épurés' en Chine, c'est-à-dire sans informations personnelles. Les Jeux Olympiques d'hiver débuteront le 4 février en Chine. La crainte est que le pays n'espionne cet afflux de visiteurs au moyen d'espiogiciels (spyware) par exemple.