Cook a expliqué son point de vue hier soir dans le cadre du programme TV américain '60 minutes', annonce Re/code. Il réagissait ainsi au débat qui fait rage sur l'utilisation du cryptage suite à la preuve que les terroristes ont eu recours à des messages cryptés lors de la préparation des attentats perpétrés à Paris et San Bernadino.

Cook qualifie de très mauvaise idée la mise en place de portes dérobées. S'il existe une façon d'entrer, quelqu'un parviendra à l'exploiter, selon lui: "La réalité, c'est que si l'on crée une porte dérobée, cette porte pourra servir à tout un chacun, à savoir tant aux bons qu'aux méchants." Pour Cook, il ne s'agit pas dans le débat de trouver le juste milieu entre le respect de la vie privée et la sécurité nationale. "Je pense que c'est là une approche trop simpliste. Nous devons avoir les deux."

Apple ne peut faire grand-chose

La quantité d'informations sensibles sur un smartphone est énorme et va des conversations intimes avec la famille jusqu'à des données financières et des secrets d'entreprise. La seule manière de protéger ces informations, c'est de les crypter avec une clé qu'Apple n'a pas. Cook affirme qu'il veut collaborer à toute demande judiciaire visant à trouver des renseignements spécifiques. "Mais il existe des limites à ce que nous pouvons faire."

Source: Automatiseringgids

Cook a expliqué son point de vue hier soir dans le cadre du programme TV américain '60 minutes', annonce Re/code. Il réagissait ainsi au débat qui fait rage sur l'utilisation du cryptage suite à la preuve que les terroristes ont eu recours à des messages cryptés lors de la préparation des attentats perpétrés à Paris et San Bernadino.Cook qualifie de très mauvaise idée la mise en place de portes dérobées. S'il existe une façon d'entrer, quelqu'un parviendra à l'exploiter, selon lui: "La réalité, c'est que si l'on crée une porte dérobée, cette porte pourra servir à tout un chacun, à savoir tant aux bons qu'aux méchants." Pour Cook, il ne s'agit pas dans le débat de trouver le juste milieu entre le respect de la vie privée et la sécurité nationale. "Je pense que c'est là une approche trop simpliste. Nous devons avoir les deux."Apple ne peut faire grand-choseLa quantité d'informations sensibles sur un smartphone est énorme et va des conversations intimes avec la famille jusqu'à des données financières et des secrets d'entreprise. La seule manière de protéger ces informations, c'est de les crypter avec une clé qu'Apple n'a pas. Cook affirme qu'il veut collaborer à toute demande judiciaire visant à trouver des renseignements spécifiques. "Mais il existe des limites à ce que nous pouvons faire."Source: Automatiseringgids