Colruyt a décidé de se concentrer "sur une spécialisation plus poussée au sein de ses commerces non-food" tels que Dreamland, Dreambaby, Fiets! et MyUnderwear24, en ligne comme dans les magasins physiques, explique le groupe.

Il a donc décidé de se séparer de Collishop, qui existait depuis 1983. Le réseau des points d'enlèvement restera néanmoins disponible dans les magasins pour le retrait des réservations effectuées sur les webshops du groupe Colruyt.

Ce dernier prévoit que la décision aura 'un impact limité sur le résultat net de l'exercice 2020/21'.

Colruyt a décidé de se concentrer "sur une spécialisation plus poussée au sein de ses commerces non-food" tels que Dreamland, Dreambaby, Fiets! et MyUnderwear24, en ligne comme dans les magasins physiques, explique le groupe.Il a donc décidé de se séparer de Collishop, qui existait depuis 1983. Le réseau des points d'enlèvement restera néanmoins disponible dans les magasins pour le retrait des réservations effectuées sur les webshops du groupe Colruyt.Ce dernier prévoit que la décision aura 'un impact limité sur le résultat net de l'exercice 2020/21'.