Citrix est actuellement cotée à la Bourse. Elle possède Elliott comme l'un de ses principaux actionnaires. Mais selon Reuters, les deux sociétés susmentionnées envisageraient un rachat de Citrix pour un montant 13 milliards dollars, soit 104 dollars par action. C'est moins que le tout dernier cours boursier, mais plus que lors du creux en décembre.

Formellement, les deux investisseurs s'abstiennent de tout commentaire, mais cette transaction ne serait pas tout à fait inattendue. Citrix se focalise depuis des années déjà sur la virtualisation, sur la connexion à distance à des réseaux d'entreprise et sur la collaboration dans le nuage. Mais contrairement à certaines concurrentes - nouvelles ou existantes -, l'entreprise ne s'est pas distinguée durant la crise du corona.

Citrix a misé trop sur ses équipes de vente et trop peu sur ses partenaires distributeurs, selon Robert Calderoni, CEO ad intérim, qui succéda en décembre à David Henshall.

Le rachat n'est actuellement pas encore formel et ne le sera pas avant que toutes les formalités ne soient terminées. Ensuite, Citrix fusionnerait avec Tibco, une entreprise d'analytique de données appartenant à Vista.

Citrix est actuellement cotée à la Bourse. Elle possède Elliott comme l'un de ses principaux actionnaires. Mais selon Reuters, les deux sociétés susmentionnées envisageraient un rachat de Citrix pour un montant 13 milliards dollars, soit 104 dollars par action. C'est moins que le tout dernier cours boursier, mais plus que lors du creux en décembre.Formellement, les deux investisseurs s'abstiennent de tout commentaire, mais cette transaction ne serait pas tout à fait inattendue. Citrix se focalise depuis des années déjà sur la virtualisation, sur la connexion à distance à des réseaux d'entreprise et sur la collaboration dans le nuage. Mais contrairement à certaines concurrentes - nouvelles ou existantes -, l'entreprise ne s'est pas distinguée durant la crise du corona.Citrix a misé trop sur ses équipes de vente et trop peu sur ses partenaires distributeurs, selon Robert Calderoni, CEO ad intérim, qui succéda en décembre à David Henshall.Le rachat n'est actuellement pas encore formel et ne le sera pas avant que toutes les formalités ne soient terminées. Ensuite, Citrix fusionnerait avec Tibco, une entreprise d'analytique de données appartenant à Vista.