BroadSoft fournit des services de télécommunication via le nuage. Elle vendait son software surtout à des acteurs télécoms en vue tels Verizon et AT&T et ce, même si l'entreprise a commencé ces dernières années aussi à proposer directement ses services aux clients de ces firmes télécoms, comme des plates-formes de 'chat' professionnelles.

Le rachat de BroadSoft s'inscrit dans la nouvelle stratégie de Cisco. Cette dernière a gagné beaucoup d'argent ces dernières décennies grâce à la vente de routeurs, mais elle observe à présent le marché glisser vers du matériel meilleur marché intégrant du software intelligent. Son CEO Chuck Robbins souhaite dès lors que Cisco commercialise davantage de services à base logicielle.

Depuis qu'il a commencé à diriger Cisco en 2015, il a déjà racheté 25 entreprises. Le rachat d'AppDyanmics pour 3,7 milliards de dollars, en mars, fut le plus important. Si Cisco met aujourd'hui 2 milliards de dollars sur la table pour acquérir Broadsoft, il est donc question de son deuxième plus grand rachat de l'année.