L'objectif du projet est d'améliorer les compétences numériques de la jeunesse belge au moyen notamment de camps STEM, d'ateliers et de vidéos de formation. Le matériel d'apprentissage complémentaire devrait aussi aider les enseignants à apporter à leurs élèves en classe des compétences numériques supplémentaires. Tout au long de l'année, Samsung mettra en oeuvre différentes initiatives avec les a.s.b.l. en question et libèrera un montant de plus de 100.000 euros dans ce but.

Du retard sur les pays voisins

Selon les initiateurs du projet, il y a chez nous un grand besoin de ce genre d'initiative. Des tout récents chiffres d'Eurostat, il apparaît en effet que sur le plan des compétences numériques, les jeunes Belges obtiennent des scores 'sensiblement inférieurs' à ceux de leurs homologues dans les pays voisins: 46 pour cent de nos jeunes n'ont même qu'une connaissance numérique limitée, conclut Eurostat.

Une enquête internationale montre que la Belgique est aux prises avec une carence de spécialistes ICT qualifiés

Le secrétaire d'Etat fédéral en charge de la numérisation, Mathieu Michel, se dit ravi de toute initiative visant à réduire la fracture numérique. 'Une enquête internationale montre que la Belgique est aux prises avec une carence de spécialistes ICT qualifiés. Il s'agit là d'un sérieux obstacle sur le chemin de la croissance et de l'innovation', affirme Michel. Selon le secrétaire d'Etat, cette carence doit être 'absolument' prise à bras-le-corps, afin de réaliser la transformation numérique de l'économie belge.

Camps STEM

Avec Link In De Kabel, la firme technologique Samsung va organiser une formation STEM au cours des prochains mois. Il s'agira d'un projet mobile grâce auquel les jeunes âgés entre dix et dix-huit ans dans diverses provinces flamandes pourront suivre des ateliers. Et durant l'été, il y aura aussi des camps STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics).

Quant à la collaboration avec Bibliothèques Sans Frontières, elle ciblera entièrement les cours en ligne. C'est ainsi que sont prévues des vidéos STEM spécifiques destinées à offrir un support aux enseignants en vue d'apprendre des compétences numériques de manière très accessible dans l'environnement de la classe.

'Link in de Kabel opère depuis vingt ans déjà en e-inclusion, aptitudes numériques et STEM auprès d'enfants et de jeunes, souvent vulnérables', déclare le coordinateur David Loyen. 'Grâce à nos formations facilement accessibles et faisant la part belle au côté ludique, nous souhaitons embarquer avec nous autant d'enfants et de jeunes que possible.'

L'objectif du projet est d'améliorer les compétences numériques de la jeunesse belge au moyen notamment de camps STEM, d'ateliers et de vidéos de formation. Le matériel d'apprentissage complémentaire devrait aussi aider les enseignants à apporter à leurs élèves en classe des compétences numériques supplémentaires. Tout au long de l'année, Samsung mettra en oeuvre différentes initiatives avec les a.s.b.l. en question et libèrera un montant de plus de 100.000 euros dans ce but.Selon les initiateurs du projet, il y a chez nous un grand besoin de ce genre d'initiative. Des tout récents chiffres d'Eurostat, il apparaît en effet que sur le plan des compétences numériques, les jeunes Belges obtiennent des scores 'sensiblement inférieurs' à ceux de leurs homologues dans les pays voisins: 46 pour cent de nos jeunes n'ont même qu'une connaissance numérique limitée, conclut Eurostat.Le secrétaire d'Etat fédéral en charge de la numérisation, Mathieu Michel, se dit ravi de toute initiative visant à réduire la fracture numérique. 'Une enquête internationale montre que la Belgique est aux prises avec une carence de spécialistes ICT qualifiés. Il s'agit là d'un sérieux obstacle sur le chemin de la croissance et de l'innovation', affirme Michel. Selon le secrétaire d'Etat, cette carence doit être 'absolument' prise à bras-le-corps, afin de réaliser la transformation numérique de l'économie belge.Avec Link In De Kabel, la firme technologique Samsung va organiser une formation STEM au cours des prochains mois. Il s'agira d'un projet mobile grâce auquel les jeunes âgés entre dix et dix-huit ans dans diverses provinces flamandes pourront suivre des ateliers. Et durant l'été, il y aura aussi des camps STEM (Science, Technology, Engineering and Mathematics).Quant à la collaboration avec Bibliothèques Sans Frontières, elle ciblera entièrement les cours en ligne. C'est ainsi que sont prévues des vidéos STEM spécifiques destinées à offrir un support aux enseignants en vue d'apprendre des compétences numériques de manière très accessible dans l'environnement de la classe.'Link in de Kabel opère depuis vingt ans déjà en e-inclusion, aptitudes numériques et STEM auprès d'enfants et de jeunes, souvent vulnérables', déclare le coordinateur David Loyen. 'Grâce à nos formations facilement accessibles et faisant la part belle au côté ludique, nous souhaitons embarquer avec nous autant d'enfants et de jeunes que possible.'