Le fournisseur d'applications pour nuages professionnels et infrastructures hyper-convergées (HCI) a fait rapport du troisième trimestre fiscal de son exercice en cours, qui s'est clôturé le 30 avril. Les ventes de logiciels et de support ont atteint 315 millions de dollars, en hausse de 18 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente.

Les coûts d'exploitation ont été de 476 millions de dollars, en augmentation de 14 pour cent en comparaison avec les 417 millions de l'année dernière. Selon Nutanix, la gestion proactive des frais professionnels a soutenu les résultats, dans la mesure par exemple où des membres du personnel ont dû prendre des jours de congé, alors que d'autres ont été forcés de quitter l'entreprise.

Pour la direction, une réduction salariale de 10 pour cent a été appliquée, selon le CEO de Nutanix, Dheeraj Pandey (photo). A l'entendre, quasiment 100 pour cent des employés de la firme au niveau mondial travaillent à présent à domicile.

VDI

Les partenaires reçoivent un soutien financier de la part de Nutanix. C'est ainsi qu'a été créé le Nutanix Special Financial Assistance Program offrant des conditions de paiement élargies aux partenaires du canal. Il y a aussi le Nutanix FastTrack pour VDI, ce qui permet aux partenaires de développer en quelques jours un environnement VDI pour leurs clients.

Gestion des liquidités et des dépenses

"Nous sommes ravis d'avoir enregistré un solide trimestre, surtout au vu de l'insécurité internationale provoquée par la pandémie du COVID-19", déclare Dheeraj Pandey, président, cofondateur et CEO de Nutanix. "Nous nous réjouissons aussi de pouvoir supporter nos clients avec des solutions cruciales pour eux, alors qu'ils traversent une période tumultueuse dans le paysage en évolution rapide les menant vers demain. Nous nous focalisons à court terme sur une gestion maîtrisée des liquidités et des dépenses, tout en nous préparant pro-activement à sortir de cette crise avec la possibilité de stimuler notre croissance à longue échéance et de faire progresser notre entreprise au rythme du marché."

Pandey ne mentionne aucune directive à propos du quatrième trimestre fiscal en raison de l'incertitude liée au coronavirus.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Le fournisseur d'applications pour nuages professionnels et infrastructures hyper-convergées (HCI) a fait rapport du troisième trimestre fiscal de son exercice en cours, qui s'est clôturé le 30 avril. Les ventes de logiciels et de support ont atteint 315 millions de dollars, en hausse de 18 pour cent par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente. Les coûts d'exploitation ont été de 476 millions de dollars, en augmentation de 14 pour cent en comparaison avec les 417 millions de l'année dernière. Selon Nutanix, la gestion proactive des frais professionnels a soutenu les résultats, dans la mesure par exemple où des membres du personnel ont dû prendre des jours de congé, alors que d'autres ont été forcés de quitter l'entreprise.Pour la direction, une réduction salariale de 10 pour cent a été appliquée, selon le CEO de Nutanix, Dheeraj Pandey (photo). A l'entendre, quasiment 100 pour cent des employés de la firme au niveau mondial travaillent à présent à domicile.VDILes partenaires reçoivent un soutien financier de la part de Nutanix. C'est ainsi qu'a été créé le Nutanix Special Financial Assistance Program offrant des conditions de paiement élargies aux partenaires du canal. Il y a aussi le Nutanix FastTrack pour VDI, ce qui permet aux partenaires de développer en quelques jours un environnement VDI pour leurs clients.Gestion des liquidités et des dépenses"Nous sommes ravis d'avoir enregistré un solide trimestre, surtout au vu de l'insécurité internationale provoquée par la pandémie du COVID-19", déclare Dheeraj Pandey, président, cofondateur et CEO de Nutanix. "Nous nous réjouissons aussi de pouvoir supporter nos clients avec des solutions cruciales pour eux, alors qu'ils traversent une période tumultueuse dans le paysage en évolution rapide les menant vers demain. Nous nous focalisons à court terme sur une gestion maîtrisée des liquidités et des dépenses, tout en nous préparant pro-activement à sortir de cette crise avec la possibilité de stimuler notre croissance à longue échéance et de faire progresser notre entreprise au rythme du marché."Pandey ne mentionne aucune directive à propos du quatrième trimestre fiscal en raison de l'incertitude liée au coronavirus.En collaboration avec Dutch IT-Channel.