Durant la période concernée, Microsoft a inscrit dans ses livres 30,6 milliards de dollars de rentrées. C'est 14 pour cent de plus qu'il y a un an et c'est un résultat supérieur à ce que les experts avaient prévu en moyenne. Le résultat d'exploitation a progressé de 25 pour cent à 10,3 milliards de dollars. En fin de compte, il est resté à l'entreprise un bénéfice de 8,8 milliards de dollars, en hausse de 19 pour cent par rapport à l'année dernière.

En tout, l'entreprise a versé durant ce trimestre 7,4 milliards de dollars aux investisseurs sous forme soit de dividendes, soit de rachat d'actions.