Sans la contribution de Mobile Viking (dont l'acquisition avait été finalisée au trimestre précédent), le chiffre d'affaires domestique a diminué de 2,1%. Proximus explique cette baisse par des volumes importants dans le segment Consumer (consommateur) en 2020, tandis que la pénurie de semi-conducteurs a pesé sur les marges du matériel ICT dans le segment Entreprise.

L'Ebitda domestique de Proximus s'est élevé au total à 424 millions d'euros au troisième trimestre 2021, en recul de 3,2 % par rapport à l'année précédente. L'augmentation organique des dépenses domestiques a été limitée à 0,4 %.

Proximus se targue toutefois d'avoir accru ses principales bases clients au 3e trimestre : 58.000 nouvelles cartes Mobile Postpaid, 5.000 nouveaux abonnements internet et 5.000 nouveaux abonnements TV. Dans le segment Consumer, l'entreprise a atteint un total de 1.174.000 clients, soit 6,1 % de plus par rapport à il y a 12 mois.

Avec 14.000 nouveaux abonnés à la fibre au troisième trimestre, 104.000 foyers au total ont souscrit un abonnement à l'une des offres fibre à la fin du mois de septembre. "Notre programme fibre est en très bonne voie, avec 65.000 nouveaux bâtiments connectés. Au total, 686.000 foyers et entreprises sont à présent raccordés à la fibre, soit une couverture de plus de 11 % de la Belgique", indique Proximus. "Conformément au plan ambitieux que nous nous sommes fixé, nous continuons à renforcer nos capacités pour être en mesure de raccorder 10% de la Belgique chaque année, en vitesse de croisière."

Au niveau du groupe, Proximus a engrangé un chiffre d'affaires en hausse de 2,4% (à 1,4 milliard d'euros), porté par Belgacom International Carrier Services (BICS), dont le chiffre d'affaires est en augmentation de 12,6% (à 263 millions d'euros). En définitive, Proximus clôture le 3e trimestre avec un bénéfice net de 116 millions d'euros, en baisse de 27,4% par rapport au 3e trimestre 2020. "Nos résultats du troisième trimestre nous confortent dans nos ambitions pour l'année, avec un Ebitda organique du Groupe qui devrait se situer dans la tranche moyenne à supérieure de notre fourchette de prévisions", déclare Guillaume Boutin, CEO du Groupe Proximus, cité dans le communiqué.

M. Boutin a ajouté que Proximus avait rejoint la European Green Digital Coalition, "dans le but de devenir neutre en carbone d'ici 2040, soit 10 ans plus tôt que ce que prévoit l'Accord de Paris." Le conseil d'administration a approuvé un dividende intérimaire de 0,50 euro par action qui sera versé en décembre 2021.

Sans la contribution de Mobile Viking (dont l'acquisition avait été finalisée au trimestre précédent), le chiffre d'affaires domestique a diminué de 2,1%. Proximus explique cette baisse par des volumes importants dans le segment Consumer (consommateur) en 2020, tandis que la pénurie de semi-conducteurs a pesé sur les marges du matériel ICT dans le segment Entreprise.L'Ebitda domestique de Proximus s'est élevé au total à 424 millions d'euros au troisième trimestre 2021, en recul de 3,2 % par rapport à l'année précédente. L'augmentation organique des dépenses domestiques a été limitée à 0,4 %.Proximus se targue toutefois d'avoir accru ses principales bases clients au 3e trimestre : 58.000 nouvelles cartes Mobile Postpaid, 5.000 nouveaux abonnements internet et 5.000 nouveaux abonnements TV. Dans le segment Consumer, l'entreprise a atteint un total de 1.174.000 clients, soit 6,1 % de plus par rapport à il y a 12 mois.Avec 14.000 nouveaux abonnés à la fibre au troisième trimestre, 104.000 foyers au total ont souscrit un abonnement à l'une des offres fibre à la fin du mois de septembre. "Notre programme fibre est en très bonne voie, avec 65.000 nouveaux bâtiments connectés. Au total, 686.000 foyers et entreprises sont à présent raccordés à la fibre, soit une couverture de plus de 11 % de la Belgique", indique Proximus. "Conformément au plan ambitieux que nous nous sommes fixé, nous continuons à renforcer nos capacités pour être en mesure de raccorder 10% de la Belgique chaque année, en vitesse de croisière."Au niveau du groupe, Proximus a engrangé un chiffre d'affaires en hausse de 2,4% (à 1,4 milliard d'euros), porté par Belgacom International Carrier Services (BICS), dont le chiffre d'affaires est en augmentation de 12,6% (à 263 millions d'euros). En définitive, Proximus clôture le 3e trimestre avec un bénéfice net de 116 millions d'euros, en baisse de 27,4% par rapport au 3e trimestre 2020. "Nos résultats du troisième trimestre nous confortent dans nos ambitions pour l'année, avec un Ebitda organique du Groupe qui devrait se situer dans la tranche moyenne à supérieure de notre fourchette de prévisions", déclare Guillaume Boutin, CEO du Groupe Proximus, cité dans le communiqué.M. Boutin a ajouté que Proximus avait rejoint la European Green Digital Coalition, "dans le but de devenir neutre en carbone d'ici 2040, soit 10 ans plus tôt que ce que prévoit l'Accord de Paris." Le conseil d'administration a approuvé un dividende intérimaire de 0,50 euro par action qui sera versé en décembre 2021.