Un smartphone modulaire, tels Project Ara de Google et le finlandais PuzzlePhone, est un téléphone réalisé à partir de pièces individuelles. Si l'un des modules rend l'âme, on peut le remplacer par un nouveau. Le but est d'éviter que les utilisateurs achètent un tout nouvel appareil, si l'un des composants de leur ancien modèle ne fonctionne plus.

Mais que faire alors avec les modules remplacés et hors d'usage? Selon Circular Devices, le fabricant finnois du PuzzlePhone modulaire, ils peuvent encore servir, peut-on lire sur le site technologique The Verge.

L'entreprise a en effet inventé PuzzleCluster, une machine acceptant les composants hors d'usage de smartphones. Avec suffisamment de ces pièces usagées, il devrait être possible de créer 'un puissant superordinateur', selon Circular Devices. Actuellement, la machine en est encore au stade conceptuel.

Le superordinateur pourrait alors être utilisé dans la recherche et l'analyse des données, les 'render farms' et les services 'cloud' notamment.

D'après les dessins conceptuels, le PuzzleCluster ne serait encore compatible qu'avec un petit nombre de modules, mais plusieurs de ces clusters pourraient être combinés, 'afin de créer un ordinateur encore plus puissant', à en croire les inventeurs.

Circular Devices
© Circular Devices
Un smartphone modulaire, tels Project Ara de Google et le finlandais PuzzlePhone, est un téléphone réalisé à partir de pièces individuelles. Si l'un des modules rend l'âme, on peut le remplacer par un nouveau. Le but est d'éviter que les utilisateurs achètent un tout nouvel appareil, si l'un des composants de leur ancien modèle ne fonctionne plus. Mais que faire alors avec les modules remplacés et hors d'usage? Selon Circular Devices, le fabricant finnois du PuzzlePhone modulaire, ils peuvent encore servir, peut-on lire sur le site technologique The Verge. L'entreprise a en effet inventé PuzzleCluster, une machine acceptant les composants hors d'usage de smartphones. Avec suffisamment de ces pièces usagées, il devrait être possible de créer 'un puissant superordinateur', selon Circular Devices. Actuellement, la machine en est encore au stade conceptuel.Le superordinateur pourrait alors être utilisé dans la recherche et l'analyse des données, les 'render farms' et les services 'cloud' notamment. D'après les dessins conceptuels, le PuzzleCluster ne serait encore compatible qu'avec un petit nombre de modules, mais plusieurs de ces clusters pourraient être combinés, 'afin de créer un ordinateur encore plus puissant', à en croire les inventeurs.