Le principe est simple. L'appareil photo d'un téléphone effectue une prise de vue du bras gauche de l'enfant, et les algorithmes de l'appli reconnaissent directement si l'enfant souffre d'une sous-alimentation aiguë. Il n'est même pas besoin d'une connexion internet.

Chaque année, plus de deux millions d'enfants meurent de malnutrition aiguë. Généralement, le diagnostic n'est même pas posé. Pour effectuer un diagnostic correct, il faut que l'enfant soit emmené dans un centre de santé, et il arrive souvent que ce dernier se trouve à quelques heures de marche.

Dans la communauté où habite l'enfant, il est possible aussi de poser un diagnostic en mesurant la taille et le poids de l'enfant. Mais pour ce faire, il faut la présence de professionnels expérimentés disposant d'un important équipement. De plus, cela prend beaucoup de temps.

Le programme alimentaire mondial des Nations Unies a par conséquent développé, conjointement avec Action Against Hunger, une appli mobile capable de poser rapidement un diagnostic sans personnel formé. Les parents et d'autres prestataires de soins peuvent donc l'utiliser.

La SAM Photo Diagnosis App (SAM est l'abréviation de Severe Acute Malnutrition ou malnutrition aiguë grave) a été testée sur base de photos d'enfants sénégalais. Elle s'est avérée précise à 90 jusqu'à 100 pour cent, selon le programme alimentaire mondial.

Chatbot

L'appli contient aussi un chatbot, à savoir un logiciel qui donne des réponses automatiques à certaines questions. Le chatbot a pour but de prodiguer directement des conseils au personnel soignant qui a posé le diagnostic à propos de ce qu'il convient de faire en cas de malnutrition aiguë.

Le prototype de l'appli est à présent prêt. L'année prochaine, il sera testé dans six autres pays. Plus de photos la banque d'images contiendra, plus précise sera l'appli. Le but final, c'est que la SAM Photo Diagnosis App soit utilisable dans le monde entier.

Les développeurs travaillent entre-temps sur une version en ligne de l'appli. Le programme alimentaire mondial entend à terme diagnostiquer aussi d'autres formes de malnutrition, comme la malnutrition aiguë modérée et le nanisme.