La firme sud-coréenne Samsung suscite beaucoup d'attention à Las Vegas avec The Freestyle, un projecteur de 830 grammes seulement capable aussi de servir de haut-parleur intelligent à commande vocale et d'éclairage ambiant. Autre spécificité de l'appareil: sa possibilité de pivoter à 180 degrés, afin que les utilisateurs puissent projeter de la vidéo partout: sur des tables, des sols, des murs, voire des plafonds. The Freestyle fonctionne sur accus et ne nécessite pas d'écran. Sa diagonale de projection peut atteindre 100 pouces (2,54 mètres). Le gadget sera disponible aussi en Belgique à partir du 14 février au prix de quelque 1.000 euros.

Pour sa part, le constructeur américain de machines agricoles John Deere a profité du salon CES pour présenter un tracteur autonome. Plutôt que de devoir prendre place dans l'engin, les fermiers pourront le piloter au moyen d'une appli sur leur téléphone mobile, où ils pourront recevoir en temps réel des images et toutes sortes de données sur l'état des champs et des plantes.

John Deere
© John Deere

Restrictions dues au corona

Quelques grands noms, tels Amazon, Microsoft, Intel, Google, Meta (Facebook), AMD, General Motors et BMW, ont décidé cette année de ne pas être physiquement présents au salon suite aux restrictions imposées par le corona. Ils y participent cependant de manière virtuelle. En raison de la pandémie du corona, l'organisation a aussi décidé de clôturer le salon un jour plus tôt que prévu. Le CES prendra donc fin vendredi.

La firme sud-coréenne Samsung suscite beaucoup d'attention à Las Vegas avec The Freestyle, un projecteur de 830 grammes seulement capable aussi de servir de haut-parleur intelligent à commande vocale et d'éclairage ambiant. Autre spécificité de l'appareil: sa possibilité de pivoter à 180 degrés, afin que les utilisateurs puissent projeter de la vidéo partout: sur des tables, des sols, des murs, voire des plafonds. The Freestyle fonctionne sur accus et ne nécessite pas d'écran. Sa diagonale de projection peut atteindre 100 pouces (2,54 mètres). Le gadget sera disponible aussi en Belgique à partir du 14 février au prix de quelque 1.000 euros.Pour sa part, le constructeur américain de machines agricoles John Deere a profité du salon CES pour présenter un tracteur autonome. Plutôt que de devoir prendre place dans l'engin, les fermiers pourront le piloter au moyen d'une appli sur leur téléphone mobile, où ils pourront recevoir en temps réel des images et toutes sortes de données sur l'état des champs et des plantes.Quelques grands noms, tels Amazon, Microsoft, Intel, Google, Meta (Facebook), AMD, General Motors et BMW, ont décidé cette année de ne pas être physiquement présents au salon suite aux restrictions imposées par le corona. Ils y participent cependant de manière virtuelle. En raison de la pandémie du corona, l'organisation a aussi décidé de clôturer le salon un jour plus tôt que prévu. Le CES prendra donc fin vendredi.