Ces dernières années, Centric a appliqué une stratégie de rachats intensive: elle a entre autres repris l'entreprise belge de services IT Orqua, mais aussi les entreprises d'ingénierie et de consultance financière Oanjewoud et Finance. Mais l'entreprise déclare profiter également d'un climat économique favorable.Qes chiffres sont en effet incroyablement bons. C'est ainsi que son chiffre d'affaires atteint à présent 631 millions d'euros, pratiquement le double de celui de l'an dernier (353 millions). Quant au bénéfice, il a été de 70 pour cent supérieur à 39 millions d'euros. Centric occupe aujourd'hui plus de 7.500 personnes contre 5.700 au 1 janvier 2006.

Ces dernières années, Centric a appliqué une stratégie de rachats intensive: elle a entre autres repris l'entreprise belge de services IT Orqua, mais aussi les entreprises d'ingénierie et de consultance financière Oanjewoud et Finance. Mais l'entreprise déclare profiter également d'un climat économique favorable.Qes chiffres sont en effet incroyablement bons. C'est ainsi que son chiffre d'affaires atteint à présent 631 millions d'euros, pratiquement le double de celui de l'an dernier (353 millions). Quant au bénéfice, il a été de 70 pour cent supérieur à 39 millions d'euros. Centric occupe aujourd'hui plus de 7.500 personnes contre 5.700 au 1 janvier 2006.