L'administrateur de fortunes CBC Asset Management annonce être le premier en Belgique à faire gérer un fonds par l'intelligence artificielle. Ce n'est pas comme si toute intervention humaine disparaîtra: il subsistera en effet encore et toujours un contrôle par l'homme, ne serait-ce que pour corriger des réactions extrêmes de la part du logiciel, nous dit-on.

Pas de mauvaises journées, jamais malade

Le logiciel autodidacte contrôlera en continu plus de mille paramètres. 'En tant qu'individu, il n'est pas possible de surveiller toutes ces données en permanence. La technologie pourra aussi établir des liens auxquels les gens ne pensent pas. Et ce type de logiciel ne connaît évidemment pas de mauvaise journée et ne tombe jamais malade', explique un porte-parole de CBC.

Autre avantage: la gestion de fonds n'est pas liée à une seule personne ou à un seul individu. Lorsque des administrateurs de fortunes prennent leur retraite par exemple, c'est pas mal d'expérience qui disparaît. 'Avec ce logiciel, aucune connaissance n'est perdue, et l'historique reste toujours en place.'

Cela signifie-t-il la fin de l'administrateur de fonds chez CBC? 'Non, il faudra encore et toujours un contrôle humain', assure la banque.

L'administrateur de fortunes CBC Asset Management annonce être le premier en Belgique à faire gérer un fonds par l'intelligence artificielle. Ce n'est pas comme si toute intervention humaine disparaîtra: il subsistera en effet encore et toujours un contrôle par l'homme, ne serait-ce que pour corriger des réactions extrêmes de la part du logiciel, nous dit-on.Le logiciel autodidacte contrôlera en continu plus de mille paramètres. 'En tant qu'individu, il n'est pas possible de surveiller toutes ces données en permanence. La technologie pourra aussi établir des liens auxquels les gens ne pensent pas. Et ce type de logiciel ne connaît évidemment pas de mauvaise journée et ne tombe jamais malade', explique un porte-parole de CBC.Autre avantage: la gestion de fonds n'est pas liée à une seule personne ou à un seul individu. Lorsque des administrateurs de fortunes prennent leur retraite par exemple, c'est pas mal d'expérience qui disparaît. 'Avec ce logiciel, aucune connaissance n'est perdue, et l'historique reste toujours en place.'Cela signifie-t-il la fin de l'administrateur de fonds chez CBC? 'Non, il faudra encore et toujours un contrôle humain', assure la banque.