L'EBITDA et le bénéfice net ont tous les deux augmenté pour atteindre respectivement 6,6 millions d'euros et 5,4 millions d'euros, ce qui marque le tout premier exercice bénéficiaire pourCatawikidepuis le début de ses ventes aux enchères fin 2011, annonce jeudiCatawikidans un communiqué.

La Belgique est, selon Catawiki, le marché à la croissance la plus rapide. L'an dernier, la plateforme qui a affiché une croissance de 50% a accueilli 50.000 nouveaux enchérisseurs belges et 12.000 nouveaux acheteurs belges. La crise du coronavirus et la fermeture de nombreux magasins a conduit de nombreuses vendeurs et acheteurs à se tourner vers ce site. "La France est désormais le premier marché de Catawiki, tandis que l'Allemagne et l'Italie affichent des taux de croissance très élevés. La Belgique jouit toujours de l'avantage unique d'être le pays à la plus forte croissance grâce au grand nombre de vendeurs et d'acheteurs qui font confiance à Catawiki et continuent à échanger des objets uniques via la plateforme. Ce constat est très encourageant pour les ambitions de Catawiki en Belgique", souligne la société.

L'EBITDA et le bénéfice net ont tous les deux augmenté pour atteindre respectivement 6,6 millions d'euros et 5,4 millions d'euros, ce qui marque le tout premier exercice bénéficiaire pourCatawikidepuis le début de ses ventes aux enchères fin 2011, annonce jeudiCatawikidans un communiqué.La Belgique est, selon Catawiki, le marché à la croissance la plus rapide. L'an dernier, la plateforme qui a affiché une croissance de 50% a accueilli 50.000 nouveaux enchérisseurs belges et 12.000 nouveaux acheteurs belges. La crise du coronavirus et la fermeture de nombreux magasins a conduit de nombreuses vendeurs et acheteurs à se tourner vers ce site. "La France est désormais le premier marché de Catawiki, tandis que l'Allemagne et l'Italie affichent des taux de croissance très élevés. La Belgique jouit toujours de l'avantage unique d'être le pays à la plus forte croissance grâce au grand nombre de vendeurs et d'acheteurs qui font confiance à Catawiki et continuent à échanger des objets uniques via la plateforme. Ce constat est très encourageant pour les ambitions de Catawiki en Belgique", souligne la société.