Il est question ici d'une plainte de groupe intentée par le plaignant David Leacraft. Cet homme est un client de Canon et traîne l'entreprise en justice pour publicité mensongère entre autres. Le problème, c'est que quelques appareils ne fonctionnent tout simplement plus, lorsqu'ils se retrouvent sans encre, selon la plainte. Des fonctions comme scanner et faxer, pour lesquelles l'utilisateur n'a absolument pas besoin d'encre, seraient également inutilisables.

C'est un problème qui est bien connu depuis 2016 déjà suite à des réponses fournies par le helpdesk à d'autres clients. La solution officielle, c'est que l'appareil doit être équipé des cartouches d'encre adéquates pour utiliser toutes les fonctions de l'imprimante et du scanner.

'Trompeur'

Dans la plainte, Leacraft signale qu'il n'aurait pas acheté son imprimante 'all-in-one', s'il avait su qu'il devait toujours avoir de l'encre à portée de main, même pour le scannage d'un document. L'emballage mentionne trois fonctions différentes: imprimer, copier et scanner, sans indiquer qu'elles nécessitent toutes de l'encre.

Le site technologique BleepingComputer, qui a effectué des recherches dans les forums d'assistance de Canon, a déniché en outre des messages indiquant que de l'encre de couleur doit toujours être présente dans l'appareil, même pour l'impression en noir et blanc, 'sous peine que l'appareil ne subisse des dommages'.

Ce qui n'arrange rien, c'est que les appareils tentent de manière non-éthique de forcer les gens à acheter de l'encre, même s'ils n'en ont pas besoin. Le marché de l'impression est l'un des plus coûteux au monde. Or les cartouches d'encre arrivent assez régulièrement à expiration. Nombre d'imprimantes sont par conséquent vendues à un prix particulièrement serré du fait que les fabricants supposent que le manque à gagner sera compensé par l'achat de cartouches d'encre.

'Il n'existe aucune raison technique de développer une imprimante All-in-One équipée d'un détecteur des niveaux d'encre veillant à ce que le scanner arrête de fonctionner, lorsqu'il ne reste plus ou peu d'encre', peut-on lire dans la plainte. 'Canon a conçu les imprimantes All-in-One Printers de façon à ce que les clients soient tenus d'y prévoir suffisamment d'encre, peu importe qu'ils veuillent imprimer ou pas.' La plainte de groupe a été déposée la semaine dernière auprès d'un tribunal de New York, mais elle n'y a pas encore été déclarée recevable.

Il est question ici d'une plainte de groupe intentée par le plaignant David Leacraft. Cet homme est un client de Canon et traîne l'entreprise en justice pour publicité mensongère entre autres. Le problème, c'est que quelques appareils ne fonctionnent tout simplement plus, lorsqu'ils se retrouvent sans encre, selon la plainte. Des fonctions comme scanner et faxer, pour lesquelles l'utilisateur n'a absolument pas besoin d'encre, seraient également inutilisables.C'est un problème qui est bien connu depuis 2016 déjà suite à des réponses fournies par le helpdesk à d'autres clients. La solution officielle, c'est que l'appareil doit être équipé des cartouches d'encre adéquates pour utiliser toutes les fonctions de l'imprimante et du scanner.Dans la plainte, Leacraft signale qu'il n'aurait pas acheté son imprimante 'all-in-one', s'il avait su qu'il devait toujours avoir de l'encre à portée de main, même pour le scannage d'un document. L'emballage mentionne trois fonctions différentes: imprimer, copier et scanner, sans indiquer qu'elles nécessitent toutes de l'encre.Le site technologique BleepingComputer, qui a effectué des recherches dans les forums d'assistance de Canon, a déniché en outre des messages indiquant que de l'encre de couleur doit toujours être présente dans l'appareil, même pour l'impression en noir et blanc, 'sous peine que l'appareil ne subisse des dommages'.Ce qui n'arrange rien, c'est que les appareils tentent de manière non-éthique de forcer les gens à acheter de l'encre, même s'ils n'en ont pas besoin. Le marché de l'impression est l'un des plus coûteux au monde. Or les cartouches d'encre arrivent assez régulièrement à expiration. Nombre d'imprimantes sont par conséquent vendues à un prix particulièrement serré du fait que les fabricants supposent que le manque à gagner sera compensé par l'achat de cartouches d'encre.'Il n'existe aucune raison technique de développer une imprimante All-in-One équipée d'un détecteur des niveaux d'encre veillant à ce que le scanner arrête de fonctionner, lorsqu'il ne reste plus ou peu d'encre', peut-on lire dans la plainte. 'Canon a conçu les imprimantes All-in-One Printers de façon à ce que les clients soient tenus d'y prévoir suffisamment d'encre, peu importe qu'ils veuillent imprimer ou pas.' La plainte de groupe a été déposée la semaine dernière auprès d'un tribunal de New York, mais elle n'y a pas encore été déclarée recevable.