Durant le dernier trimestre de son exercice fiscal, qui s'est clôturé fin août, le chiffre d'affaires d'Oracle a progressé d'1,6 pour cent à 9,37 milliards de dollars, contre 9,22 milliards de dollars au cours de la même période de l'année dernière. Le bénéfice net s'est établi à 2,25 milliards de dollars, soit 24 pour cent du chiffre d'affaires.

Oracle signale que les clients ont dépensé davantage en raison de la hausse du télétravail. Mais les licences de l'entreprise ont aussi alimenté les caisses.

Trois-quarts du chiffre d'affaires sont à mettre au compte du département Cloud services & license support. Cela représente 6,95 milliards de dollars, en augmentation de deux pour cent par rapport à il y a un an. L'activité Cloud license & on-premise license a crû de 9 pour cent à 886 millions de dollars. La division hardware a enregistré une croissance nulle avec un chiffre d'affaires de 814 millions de dollars, alors que la division services a régressé de 8 pour cent à 720 millions de dollars.

Durant le dernier trimestre de son exercice fiscal, qui s'est clôturé fin août, le chiffre d'affaires d'Oracle a progressé d'1,6 pour cent à 9,37 milliards de dollars, contre 9,22 milliards de dollars au cours de la même période de l'année dernière. Le bénéfice net s'est établi à 2,25 milliards de dollars, soit 24 pour cent du chiffre d'affaires.Oracle signale que les clients ont dépensé davantage en raison de la hausse du télétravail. Mais les licences de l'entreprise ont aussi alimenté les caisses.Trois-quarts du chiffre d'affaires sont à mettre au compte du département Cloud services & license support. Cela représente 6,95 milliards de dollars, en augmentation de deux pour cent par rapport à il y a un an. L'activité Cloud license & on-premise license a crû de 9 pour cent à 886 millions de dollars. La division hardware a enregistré une croissance nulle avec un chiffre d'affaires de 814 millions de dollars, alors que la division services a régressé de 8 pour cent à 720 millions de dollars.