Google qualifie l'appli YouTube de Microsoft d''illégale', parce qu'elle bloque les publicités et offre la possibilité de télécharger des vidéos, ce qui enfreint les règles de YouTube. En outre, Microsoft aurait utilisé le logo YouTube sans l'autorisation de Google.

Dans un courrier de mise en demeure, Google somme à présent Microsoft de supprimer l'appli avant le 22 mai. Dans une réaction à cette lettre, Microsoft indique vouloir respecter les conditions de YouTube, mais ne pas en avoir l'opportunité. Selon le géant du software, Google ne lui donne en effet pas accès aux API nécessaires pour développer une appli YouTube correcte.

Ce litige YouTube s'inscrit dans une série de problèmes opposant les deux entreprises. Elles se reprochent mutuellement des atteintes à des brevets, introduisent l'une l'autre des plaintes antitrust et se sabotent en ne supportant pas des produits spécifiques. Ces derniers temps, Microsoft s'en prend même souvent explicitement à Google dans des campagnes publicitaires.

Google qualifie l'appli YouTube de Microsoft d''illégale', parce qu'elle bloque les publicités et offre la possibilité de télécharger des vidéos, ce qui enfreint les règles de YouTube. En outre, Microsoft aurait utilisé le logo YouTube sans l'autorisation de Google. Dans un courrier de mise en demeure, Google somme à présent Microsoft de supprimer l'appli avant le 22 mai. Dans une réaction à cette lettre, Microsoft indique vouloir respecter les conditions de YouTube, mais ne pas en avoir l'opportunité. Selon le géant du software, Google ne lui donne en effet pas accès aux API nécessaires pour développer une appli YouTube correcte. Ce litige YouTube s'inscrit dans une série de problèmes opposant les deux entreprises. Elles se reprochent mutuellement des atteintes à des brevets, introduisent l'une l'autre des plaintes antitrust et se sabotent en ne supportant pas des produits spécifiques. Ces derniers temps, Microsoft s'en prend même souvent explicitement à Google dans des campagnes publicitaires.