'Le piratage demeure l'un de nos principaux adversaires', avait déclaré le directeur et co-fondateur de Netflix, Reed Hastings, en 2015. Popcorn Time avait été introduite en 2014 et devint en un an l'un des moyens les plus populaires d'accéder de manière illicite à des films par exemple. Sur base de liens, le logiciel permettait aux utilisateurs de partager entre eux des films ou des séries. Les auteurs quittèrent le service peu après son introduction, mais le code de l'appli resta disponible pour d'autres développeurs, qui sortirent de nouvelles versions.

Procès

Le groupe à l'initiative de l'appli a expédié un courriel aux correspondants de l'agence de presse financière Bloomberg notamment pour leur signaler que c'en était fini de Popcorn Time. La raison n'a pas été révélée. Le piratage de films représente encore et toujours un problème pour Hollywood. Le phénomène s'est même amplifié durant la pandémie du corona, parce que les cinémas durent fermer leurs portes en raison du confinement et que des films firent directement leur apparition sur des services de diffusion. Les studios de cinéma intentent parfois des procès à l'encontre de sites web et d'applis permettant le téléchargement ou le visionnement illégal de films tels Popcorn Time et The Pirate Bay.

'Le piratage demeure l'un de nos principaux adversaires', avait déclaré le directeur et co-fondateur de Netflix, Reed Hastings, en 2015. Popcorn Time avait été introduite en 2014 et devint en un an l'un des moyens les plus populaires d'accéder de manière illicite à des films par exemple. Sur base de liens, le logiciel permettait aux utilisateurs de partager entre eux des films ou des séries. Les auteurs quittèrent le service peu après son introduction, mais le code de l'appli resta disponible pour d'autres développeurs, qui sortirent de nouvelles versions.Le groupe à l'initiative de l'appli a expédié un courriel aux correspondants de l'agence de presse financière Bloomberg notamment pour leur signaler que c'en était fini de Popcorn Time. La raison n'a pas été révélée. Le piratage de films représente encore et toujours un problème pour Hollywood. Le phénomène s'est même amplifié durant la pandémie du corona, parce que les cinémas durent fermer leurs portes en raison du confinement et que des films firent directement leur apparition sur des services de diffusion. Les studios de cinéma intentent parfois des procès à l'encontre de sites web et d'applis permettant le téléchargement ou le visionnement illégal de films tels Popcorn Time et The Pirate Bay.