Il est question ici d'une vitesse de 2 térabits par seconde (Tbps) sur une distance de 727 kilomètres, dont 133 kilomètres en mer. BT se targue d'être la première à y parvenir.

L'entreprise a atteint cette vitesse en recourant à ce qu'elle appelle l''optical superchannel technology' avec laquelle elle avait en 2014 déjà obtenu d'excellentes performances sur un réseau de test fermé. A présent, il s'agit d'une connexion commerciale à fibre optique avec de véritables données de clients.

Les liaisons sur lesquelles le record a été établi, constituent l'épine dorsale d'un réseau télécom. Elles captent les données des pylônes d'antennes et les transfèrent en vidéo à la demande ou via d'autres services.

BT et Huawei collaborent depuis plus de dix ans déjà. Indépendamment du test, le duo a également atteint la vitesse extrême de 5,6 Tbps sur une simple fibre optique d'un réseau de test. Le précédent record était de 3 Tbps et datait de 2014.