La Belgique dispose de la connaissance académique pour appréhender la cybercriminalité, mais le transfert vers nos entreprises demeure un défi à relever. Pour lancer un pont entre les pouvoirs académiques et les entreprises, un nouveau centre de la cyber-sécurité va être créé. Il se chargera de regrouper le savoir-faire des centres de recherche des universités UCL, ULB et VUB, de l'école supérieure EhB, de Sirris et d'autres acteurs-clés dans la recherche et l'innovation en région bruxelloise.

Le centre mettra en place des collaborations sur le plan tant national qu'européen, afin d'aider les entreprises à faire face aux cyber-attaques. Cela pourra se faire par exemple au moyen de projets innovants conjoints, en partageant les résultats de recherche ou en mettant en oeuvre des campagnes de sensibilisation en matière de cyber-sécurité.

'Nous voulons faire de Bruxelles la capitale de l'innovation dans le domaine de la cyber-sécurité'

Le centre Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation est une initiative de Sirris, le centre de la connaissance de l'industrie technologique. L'organisation non marchande coordonne depuis 2015 aussi SeCloud, un projet de recherche en cyber-sécurité. C'est là qu'est née l'idée d'un centre bruxellois de la cyber-sécurité. "Des projets de recherche comme SeCloud nous ont appris que les mondes industriel et académique peuvent innover ensemble. Avec le Brussels Initiative on Cybersecurity Innovation, nous voulons aller plus loin et faire de Bruxelles la capitale de l'innovation dans le domaine de la cyber-sécurité", explique Philippe Thiran, directeur pour la région bruxelloise chez Sirris.

Le centre est piloté aussi par icity.brussels, une initiative de l'ULB, la VUB et Sirris, qui a la tâche de renforcer l'innovation et la recherche au niveau de l'ICT dans la région bruxelloise.

La Belgique possède également déjà un centre de la cyber-sécurité (CCB), qui dépend du gouvernement fédéral et qui sera étendu l'année prochaine.