Il est question d'un investissement de quatre millions d'euros qui seront répartis via Innoviris, l'institut bruxellois pour la recherche et l'innovation. L'objectif est que plusieurs acteurs collaborent et impliquent au minimum une entreprise et une école supérieure.

Cela devrait permettre aux entreprises de subsidier leurs projets à raison de 40 à 60 pour cent. Et pour les instituts de recherche, on atteindra les 100 pour cent. Pour pouvoir bénéficier d'un subside, les candidats doivent exprimer leur intérêt avant le 31 mars via www.innoviris.brussels.