Tant Bloomberg que Reuters ont rencontré des sources évoquant actuellement des pourparlers entre les deux entreprises, sans donner toutefois de détails à propos de la transaction. En outre, ces entretiens ne mèneraient pas à un rachat à court terme.

Broadcom est surtout connue pour fabriquer des puces, mais aussi pour ses routeurs et ses technologies de réseau. Ces dernières années, l'entreprise a entre autres racheté CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars, ainsi que la branche sécurité de Symantec pour 10,7 milliards de dollars. Précédemment aussi, elle tenta en vain de reprendre le fondeur de puces Qualcomm.

Pour sa part, VMware à ces dernières années changé plusieurs fois de propriétaire. Elle appartenait en grande partie à EMC. Plus tard et suite à une fusion avec Dell, elle tomba dans l'escarcelle de Dell Technologies, mais en 2021, la décision fut prise de se débarrasser de l'entreprise, laissant cette participation aux actionnaires de Dell Technologies.

Cela signifie que si VMware est effectivement revendue, cette opération s'avérera surtout intéressante pour le compte en banque de Michael Dell. Selon l'agence Reuters, il possède en effet quarante pour cent de l'entreprise.

Tant Bloomberg que Reuters ont rencontré des sources évoquant actuellement des pourparlers entre les deux entreprises, sans donner toutefois de détails à propos de la transaction. En outre, ces entretiens ne mèneraient pas à un rachat à court terme.Broadcom est surtout connue pour fabriquer des puces, mais aussi pour ses routeurs et ses technologies de réseau. Ces dernières années, l'entreprise a entre autres racheté CA Technologies pour 18,9 milliards de dollars, ainsi que la branche sécurité de Symantec pour 10,7 milliards de dollars. Précédemment aussi, elle tenta en vain de reprendre le fondeur de puces Qualcomm.Pour sa part, VMware à ces dernières années changé plusieurs fois de propriétaire. Elle appartenait en grande partie à EMC. Plus tard et suite à une fusion avec Dell, elle tomba dans l'escarcelle de Dell Technologies, mais en 2021, la décision fut prise de se débarrasser de l'entreprise, laissant cette participation aux actionnaires de Dell Technologies.Cela signifie que si VMware est effectivement revendue, cette opération s'avérera surtout intéressante pour le compte en banque de Michael Dell. Selon l'agence Reuters, il possède en effet quarante pour cent de l'entreprise.