L'avion a redécollé, après qu'un contrôle ait permis de se rendre compte qu'il n'y avait pas d'explosif dans la carlingue. ''Des experts disent que le réseau wifi concerné a été créé à bord'', selon Turkish Airlines. La compagnie aérienne a annoncé que la centaine de passagers a finalement pu reprendre place dans l'appareil.

Il est en effet possible que des personnes utilisent leur smartphone comme une sorte de borne wifi et lui donnent ensuite n'importe quel nom. On ne sait pas encore qui, parmi les passagers, a été l'instigateur de ce canular de très mauvais goût.

L'avion a redécollé, après qu'un contrôle ait permis de se rendre compte qu'il n'y avait pas d'explosif dans la carlingue. ''Des experts disent que le réseau wifi concerné a été créé à bord'', selon Turkish Airlines. La compagnie aérienne a annoncé que la centaine de passagers a finalement pu reprendre place dans l'appareil.Il est en effet possible que des personnes utilisent leur smartphone comme une sorte de borne wifi et lui donnent ensuite n'importe quel nom. On ne sait pas encore qui, parmi les passagers, a été l'instigateur de ce canular de très mauvais goût.