Le constructeur d'avions Boeing va standardiser une fonction de sécurité, grâce à laquelle l'équipage du vol Lion Air aurait pu sauver l'avion du crash. Voilà ce que révèle le journal The New York Times. L'option était jusqu'à présent un 'extra' payant, qui n'était pas souvent acheté par les compagnies à bas prix. Ces capteurs n'étaient donc pas présents sur les appareils Max de Lion Air et d'Ethiopian Airlines, selon le journal.

Bug logiciel

La fonction en question prévient le pilote d'informations faisant état de problèmes transmises par d'importants capteurs. Cette nouvelle est douloureusement ressentie, parce qu'il semble que si la fonction avait été présente, elle aurait pu empêcher les crashs mortels.

Boeing est sous pression, après qu'en l'espace de six mois, deux de ses nouveaux avions 737 Max se soient écrasés. En octobre dernier, c'est un appareil de Lion Air qui s'était crashé treize minutes après avoir décollé de Djakarta. Les 189 passagers et membres d'équipage avaient péri. Et tout récemment, c'est un appareil similaire d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé à proximité d'Addis Abeba. Il y avait 157 passagers à bord, qui ont tous perdu la vie.

Enquête

En réaction, beaucoup de pays ont décidé de clouer au sol ce modèle de Boeing et ce, jusqu'à ce que l'enquête soit terminée. Quelques rapports font état d'un bug logiciel qui serait la cause des crashs.

Pour ce qui est de l'appareil Lion Air Max, l'enquête porte par exemple sur un système automatique utilisant les informations de deux capteurs, pour contrer le décrochage aérodynamique. Lorsque les capteurs observent qu'un avion grimpe de manière trop intense et menace ainsi de s'écraser, le logiciel abaisse automatiquement le nez de l'appareil. Des données erronées des capteurs sur le Lion Air Max semblent avoir fait en sorte que l'avion ait été rabaissé automatiquement jusqu'à 24 fois, alors que les pilotes se démenaient avec le logiciel pour garder le contrôle.

On sait moins de choses à propos du vol d'Ethiopian Airlines, si ce n'est que l'avion aurait montré un 'modèle de vol bizarre' similaire.