Le constructeur automobile allemand anticipe ses ambitions de deux années. A l'entendre, il y parviendra grâce à une architecture véhiculaire flexible destinée à simplifier la production des modèles électriques et hybrides.

Chez BMW, on déclare vouloir vendre d'ici 2021 deux fois autant de véhicules électrifiés qu'en 2019. Cette année, la marque cible plus d'un demi-million de ce genre de véhicules. L'année dernière, le groupe (BMW, Mini, Rolls-Royce et la division moteurs) avait commercialisé 142.617 voitures électrifiées. L'ambition est de vendre d'ici 2025 trente pour cent en plus chaque année dans ce segment.

Par souci de clarté, le terme électrifié n'est pas similaire au terme électrique. Le premier concerne tant les voitures entièrement électriques que les modèles hybrides, qui combinent un moteur à combustion classique à une propulsion électrique.

Actuellement, chez BMW, seule la petite citadine i3, sortie pour la première fois en 2013, est entièrement électrique. L'année prochaine, l'entreprise produira l'iX3 entièrement électrique en Chine, en plus d'une Mini électrique. Et en 2021, la gamme sera complétée par l'i5.

BMW qui se qualifie elle-même de "pionnière en électro-mobilité", "a toujours promu la mobilité sans émission", peut-on lire dans le communiqué de presse du constructeur automobile. Voilà une déclaration qui ne doit pas être totalement prise au pied de la lettre, étant donné que l'entreprise continue temporairement de fabriquer des moteurs à combustion classiques.

Par ailleurs, plusieurs autres constructeurs automobiles ont lancé depuis des années déjà sur le marché des voitures entièrement électriques. C'est ainsi que Nissan propose depuis 2010 déjà une voiture familiale entièrement électrique, la Leaf. De son côté, Toyota a en 1997 (au Japon, à partir de 2000 ailleurs dans le monde) lancé la voiture hybride Prius. Et dans le segment supérieur, où BMW est active, Tesla fournit depuis 2012 son Model S. La première voiture entièrement électrique de BMW (et la seule jusqu'à l'an prochain) n'est elle apparue qu'en 2013.