Blendle a été créé le 28 avril 2014. Grâce à ce service, les gens peuvent lire des articles qu'ils paient à l'unité. En Flandre, l'on peut par exemple accéder à Knack, De Standaard et De Tijd via Blendle.

"L'accueil est extraordinaire en Allemagne", affirme le co-fondateur de Blendle, Marten Blankesteijn. "Nous n'aurions pas pu faire mieux. Tout le monde collabore vraiment. Der Spiegel, Süddeutsche Zeitung, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Die Zeit, Stern, Neon, Die Welt, Handelsblatt, Wirtschaftswoche, Focus, Wired, GQ. On trouve tout sur Blendle.de"

"L'extension vers l'Allemagne est un challenge incroyable pour nous", déclare l'autre co-fondateur de Blendle, Alexander Klöpping. "C'est un pays gigantesque possédant une véritable culture des journaux."

Six mois après le lancement, The New York Times et l'éditeur allemand Axel Springer ont investi 3 millions d'euros dans la jeune entreprise néerlandaise. Blendle compte plus de 400.000 utilisateurs et occupe plus de 70 personnes.

Blendle prépare aussi une version américaine. The Wall Street Journal, The Washington Post et The Economist figurent dès à présent dans le kiosque.

Blendle a été créé le 28 avril 2014. Grâce à ce service, les gens peuvent lire des articles qu'ils paient à l'unité. En Flandre, l'on peut par exemple accéder à Knack, De Standaard et De Tijd via Blendle."L'accueil est extraordinaire en Allemagne", affirme le co-fondateur de Blendle, Marten Blankesteijn. "Nous n'aurions pas pu faire mieux. Tout le monde collabore vraiment. Der Spiegel, Süddeutsche Zeitung, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Die Zeit, Stern, Neon, Die Welt, Handelsblatt, Wirtschaftswoche, Focus, Wired, GQ. On trouve tout sur Blendle.de""L'extension vers l'Allemagne est un challenge incroyable pour nous", déclare l'autre co-fondateur de Blendle, Alexander Klöpping. "C'est un pays gigantesque possédant une véritable culture des journaux."Six mois après le lancement, The New York Times et l'éditeur allemand Axel Springer ont investi 3 millions d'euros dans la jeune entreprise néerlandaise. Blendle compte plus de 400.000 utilisateurs et occupe plus de 70 personnes.Blendle prépare aussi une version américaine. The Wall Street Journal, The Washington Post et The Economist figurent dès à présent dans le kiosque.