Selon ces sources, Bram Cohen, le fondateur de BitTorrent, aurait plus tôt cette semaine envoyé un courriel à son personnel à propos des changements. L'entreprise avait pourtant injecté des millions de dollars dans le service de diffusion.

Ce n'est pas la première fois que BitTorrent, qui a conçu un protocole en vue d'étendre les téléchargements poste à poste, tentait de se transformer en une entreprise de médias. En 2008 déjà, l'entreprise avait créé un Entertainment Store diffusant entre autres des films, mais qui ne rencontra pas le succès. Le protocole BitTorrent est encore et toujours utilisé surtout pour des téléchargements illégaux.

(ANP/WK)