Aucune raison n'a été citée pour expliquer son départ. SAP fait simplement savoir que McDermott a décidé de ne pas renouveler son contrat et renonce donc à sa fonction de CEO avec effet immédiat. Il restera cependant encore conseiller de l'entreprise au cours des deux prochains mois.

Jennifer Morgan et Christian Klein, jusqu'il y a peu executive board members chez SAP, deviennent co-CEO et reprennent la direction de l'entreprise.

McDermott fut pendant neuf ans CEO de SAP et a ainsi été le premier Américain à avoir tenu les rênes de l'éditeur de logiciels allemand. Il travaillait depuis 2002 pour SAP et en devint co-CEO en 2008, avant de diriger seul l'entreprise à partir de 2014.

Sous sa direction, SAP effectua quelques rachats importants. C'est ainsi qu'en novembre 2018, la firme reprit Qualtrics pour 8 milliards de dollars. Préalablement, en 2014, elle déboursa 8,3 milliards de dollars pour acquérir Concur (gestion de frais de voyage), alors qu'en 2011, elle versa 3,4 milliards de dollars pour mettre la main sur SuccessFactors (logiciels RH et HCM).