Bezos a dès lors intenté une action en justice auprès de la Court of Federal Claims de Washington, un tribunal spécialisé dans les affaires financières à l'encontre des autorités américaines. Blue Origin estime que la décision de l'agence américaine de l'aéronautique Nasa est illégale et que les propositions de SpaceX et de Blue Origin n'ont pas été correctement évaluées.

SpaceX s'est vu attribuer le contrat de l'alunisseur plus tôt dans l'année. L'entreprise de Musk conçoit un engin qui permettra à des astronautes de mettre à nouveau le pied sur la lune et ce, pour la première fois depuis 1972. Le projet devrait aboutir d'ici quelques années. L'engin est baptisé Starship HLS (Human Landing System). Le contrat porte sur 2,89 milliards de dollars, soit 2,5 milliards d'euros.

Course à l'espace

Blue Origin de Bezos était également dans la course pour ce contrat. L'entreprise s'était précédemment plainte sans succès auprès du General Accounting Office, le pendant américain de notre Cour des Comptes.

Bezos et Musk sont engagés dans la course à l'espace. Leurs entreprises collaborent toutes deux avec la Nasa. Elles tentent de décrocher des contrats lucratifs pour les agences américaines tout en commercialisant en parallèle des vols touristiques vers l'espace. Le mois dernier, Bezos a d'ailleurs fait un court vol dans l'espace.

Bezos a dès lors intenté une action en justice auprès de la Court of Federal Claims de Washington, un tribunal spécialisé dans les affaires financières à l'encontre des autorités américaines. Blue Origin estime que la décision de l'agence américaine de l'aéronautique Nasa est illégale et que les propositions de SpaceX et de Blue Origin n'ont pas été correctement évaluées.SpaceX s'est vu attribuer le contrat de l'alunisseur plus tôt dans l'année. L'entreprise de Musk conçoit un engin qui permettra à des astronautes de mettre à nouveau le pied sur la lune et ce, pour la première fois depuis 1972. Le projet devrait aboutir d'ici quelques années. L'engin est baptisé Starship HLS (Human Landing System). Le contrat porte sur 2,89 milliards de dollars, soit 2,5 milliards d'euros.Blue Origin de Bezos était également dans la course pour ce contrat. L'entreprise s'était précédemment plainte sans succès auprès du General Accounting Office, le pendant américain de notre Cour des Comptes. Bezos et Musk sont engagés dans la course à l'espace. Leurs entreprises collaborent toutes deux avec la Nasa. Elles tentent de décrocher des contrats lucratifs pour les agences américaines tout en commercialisant en parallèle des vols touristiques vers l'espace. Le mois dernier, Bezos a d'ailleurs fait un court vol dans l'espace.