"D'énormes possibilités se présentent sur le marché belge", déclare Cosgrave. "Il y a actuellement quelque 150 petites entreprises qui éditent et vendent des logiciels comptables et d'autres applications bureautiques. La plupart d'entre elles possèdent pas mal de clients - surtout des PME locales -, mais elles manquent d'un solide 'business model' et sont souvent un oiseau pour le chat. Des fournisseurs de premier plan comme Microsoft, HP et autres Cisco préfèrent en tout cas faire appel à un acteur en vue comme Belgacom pour collaborer plutôt qu'à des dizaines de petites entreprises."

A brève échéance, Belgacom entend donc établir des liens collaboratifs avec des fournisseurs de logiciels, grands et plus petits. Cosgrave estime que les Microsoft et HP de ce bas monde aimeront d'autant plus mettre des applications 'hosted software' sur son réseau.

"D'énormes possibilités se présentent sur le marché belge", déclare Cosgrave. "Il y a actuellement quelque 150 petites entreprises qui éditent et vendent des logiciels comptables et d'autres applications bureautiques. La plupart d'entre elles possèdent pas mal de clients - surtout des PME locales -, mais elles manquent d'un solide 'business model' et sont souvent un oiseau pour le chat. Des fournisseurs de premier plan comme Microsoft, HP et autres Cisco préfèrent en tout cas faire appel à un acteur en vue comme Belgacom pour collaborer plutôt qu'à des dizaines de petites entreprises." A brève échéance, Belgacom entend donc établir des liens collaboratifs avec des fournisseurs de logiciels, grands et plus petits. Cosgrave estime que les Microsoft et HP de ce bas monde aimeront d'autant plus mettre des applications 'hosted software' sur son réseau.