Il s'agit en l'occurrence de l'extension et de la rénovation du centre de données que Base utilise actuellement à Gand. La superficie totale, répartie sur deux espaces de stockage, est désormais de 740 m². Le centre est supporté par trois générateurs de réserve en cas de panne d'alimentation.

La rénovation va aussi de pair avec une augmentation de l'efficience. C'est ainsi que le PUE (Power Usage Effectiveness) passe d'1,8 à 1,4, ce qui est mieux que les 1,7 de PUE qu'IBM atteint dans son centre de données de Woluwe (année de construction: 2014), mais moins bien que Cipal (1,25 de PUE, année de construction: 2014) par exemple. Dans son centre de données d'Evere, construit en 2013, son concurrent Belgacom atteint aussi une efficience énergétique d'1,4.

L'extension devrait entre autres veiller à ce que l'opérateur puisse continuer à traiter la consommation croissante de données de la part de ses clients. Ceux-ci consomment aujourd'hui en moyenne 900 mégaoctets de données par mois. En outre, l'opérateur utilise également le bâtiment pour de l'équipement ICT crucial pour les clients. Base dispose aussi d'un centre de données à Aartselaar. Les deux centres s'assurent ainsi des sauvegardes réciproques.