Base souligne toutefois que les revenus sont soumis à "une concurrence intense qui continue de faire loi sur le marché belge des télécommunications". Des concurrents ont concentré "leurs efforts et leurs promotions autour des offres de ventes couplées (abonnements + smartphones)", constate Base. "Dans cet environnement particulier, Base Company a entrepris le 12 mai dernier un profond remaniement de son portefeuille d'abonnements dits postpaid."

À la fin du 2e trimestre, le réseau 4G de l'opérateur couvrait environ 87% de la population belge. Depuis le mois de juin, tous les clients habitant Anvers et Bruxelles bénéficient de téléchargements 4G plus rapides grâce à une augmentation de 50% de la bande passante existante, "entraînant un débit de données plus élevé et une meilleure expérience utilisateur".

Fin juin, 65% des clients postpaid de Base détenaient un smartphone.

L'opérateur perçoit en moyenne chaque mois 31 euros d'un client postpaid et 8 euros pour un prepaid. Ces montants sont restés stables ces derniers trimestres.

Si tout se passe comme prévu, Base deviendra bientôt une filiale de Telenet. L'actuelle maison mère néerlandaise, KPN, et la société malinoise sont parvenues à un accord sur une vente en avril dernier. Telenet va débourser 1,325 milliard d'euros dans le cadre de cette transaction.

(Belga)