Van Den Meersche (62 ans) travaille depuis 2011 chez Proximus, où il dirige l'Enterprise Business Unit. Il personnalise ainsi Proximus sur le marché professionnel. La position encore et toujours dominante de l'entreprise télécom sur ce marché est en grande partie due à Van Den Meersche.

Le directeur en partance peut s'enorgueillir d'une carrière de quasiment trente ans dans le secteur IT. Il fut ainsi actif chez IBM pendant seize ans, où il occupa notamment les fonctions de country manager Belux et de vice president industries & business development South-West Europe. Il fut aussi pendant un certain temps administrateur chez Agoria, chez VOKA, à la FEB, et il présida Agoria ICT.

C'est le 1er juillet qu'il arrêtera sa carrière professionnelle, apprend-on dans un communiqué de Proximus. Lui-même se veut quelque peu plus nuancé: "Je veux à coup sûr rester encore actif professionnellement, mais de préférence en retrait, par exemple en tant qu'administrateur. Mais rien n'est encore décidé. J'attends de voir", explique-t-il à Data News. "J'espère que je pourrai exploiter utilement mon expérience, mais dans un rôle plutôt de coaching qu'opérationnel. A ce stade, je n'exclus cependant rien."

A court terme, Van Den Meersche affirme vouloir surtout se consacrer à sa détente personnelle. "J'aime faire du vélo, surtout avec l'arrivée prochaine de l'été. Mais je veux aussi me réserver du temps pour jouer au golf et apprendre l'italien. "

Outre sa fonction de directeur chez Proximus, Van Den Meersche exerce aussi la présidence de Proximus SpearIT et de Be-Mobile, une filiale de Proximus. De plus, il siège au nom de Proximus au sein du conseil d'administration de Belgian Mobile ID. Il est probable qu'il sera mis fin à ces fonctions. Il fait également partie du conseil d'administration de l'entreprise IT Contraste en tant que membre extérieur.

Le départ de Van Den Meersche était entériné depuis assez longtemps déjà et n'a donc rien à voir avec l'arrivée du nouveau CEO. Il se veut positif à propos de l'avenir de son département: "Nous venons encore d'élaborer une stratégie et l'avons présentée au conseil d'administration. Tout est fin prêt pour réussir", précise Van Den Meersche.

"Je voudrais explicitement remercier Bart pour sa personnalité chaleureuse, sa vision, son professionnalisme et son importante contribution au succès de Proximus, mais aussi pour l'important dévouement qu'il a affiché ces 10 dernières années", déclare le CEO Guillaume Boutin dans un communiqué.

"Bart s'est fait remarquer pour avoir été un membre très apprécié de notre comité exécutif. Il a veillé à positionner Proximus en tant qu'acteur à la fois puissant, fiable et orienté vers le futur sur le marché professionnel. Bart est aussi connu pour son humour fin. Il va nous manquer."

Van Den Meersche n'a pas encore de successeur chez Proximus. Le processus a été entre-temps activé.

Van Den Meersche (62 ans) travaille depuis 2011 chez Proximus, où il dirige l'Enterprise Business Unit. Il personnalise ainsi Proximus sur le marché professionnel. La position encore et toujours dominante de l'entreprise télécom sur ce marché est en grande partie due à Van Den Meersche.Le directeur en partance peut s'enorgueillir d'une carrière de quasiment trente ans dans le secteur IT. Il fut ainsi actif chez IBM pendant seize ans, où il occupa notamment les fonctions de country manager Belux et de vice president industries & business development South-West Europe. Il fut aussi pendant un certain temps administrateur chez Agoria, chez VOKA, à la FEB, et il présida Agoria ICT.C'est le 1er juillet qu'il arrêtera sa carrière professionnelle, apprend-on dans un communiqué de Proximus. Lui-même se veut quelque peu plus nuancé: "Je veux à coup sûr rester encore actif professionnellement, mais de préférence en retrait, par exemple en tant qu'administrateur. Mais rien n'est encore décidé. J'attends de voir", explique-t-il à Data News. "J'espère que je pourrai exploiter utilement mon expérience, mais dans un rôle plutôt de coaching qu'opérationnel. A ce stade, je n'exclus cependant rien."A court terme, Van Den Meersche affirme vouloir surtout se consacrer à sa détente personnelle. "J'aime faire du vélo, surtout avec l'arrivée prochaine de l'été. Mais je veux aussi me réserver du temps pour jouer au golf et apprendre l'italien. "Outre sa fonction de directeur chez Proximus, Van Den Meersche exerce aussi la présidence de Proximus SpearIT et de Be-Mobile, une filiale de Proximus. De plus, il siège au nom de Proximus au sein du conseil d'administration de Belgian Mobile ID. Il est probable qu'il sera mis fin à ces fonctions. Il fait également partie du conseil d'administration de l'entreprise IT Contraste en tant que membre extérieur.Le départ de Van Den Meersche était entériné depuis assez longtemps déjà et n'a donc rien à voir avec l'arrivée du nouveau CEO. Il se veut positif à propos de l'avenir de son département: "Nous venons encore d'élaborer une stratégie et l'avons présentée au conseil d'administration. Tout est fin prêt pour réussir", précise Van Den Meersche."Je voudrais explicitement remercier Bart pour sa personnalité chaleureuse, sa vision, son professionnalisme et son importante contribution au succès de Proximus, mais aussi pour l'important dévouement qu'il a affiché ces 10 dernières années", déclare le CEO Guillaume Boutin dans un communiqué."Bart s'est fait remarquer pour avoir été un membre très apprécié de notre comité exécutif. Il a veillé à positionner Proximus en tant qu'acteur à la fois puissant, fiable et orienté vers le futur sur le marché professionnel. Bart est aussi connu pour son humour fin. Il va nous manquer."Van Den Meersche n'a pas encore de successeur chez Proximus. Le processus a été entre-temps activé.