Les deux applis de location ont proposé des habitations à louer sans en avoir reçu la permission, ce qui est obligatoire à Barcelone. La capitale catalane a annoncé la nouvelle hier jeudi.

Airbnb et Homeaway avait déjà commis la même erreur précédemment. Fin de l'année dernière, elles avaient dû payer 30.000 euros chacune. Comme elles n'ont pas corrigé leur façon de faire, elles se voient à présent infliger l'amende maximale. (ANP)

Les deux applis de location ont proposé des habitations à louer sans en avoir reçu la permission, ce qui est obligatoire à Barcelone. La capitale catalane a annoncé la nouvelle hier jeudi.Airbnb et Homeaway avait déjà commis la même erreur précédemment. Fin de l'année dernière, elles avaient dû payer 30.000 euros chacune. Comme elles n'ont pas corrigé leur façon de faire, elles se voient à présent infliger l'amende maximale. (ANP)