Le nouveau centre hébergera sous peu les équipes de chercheurs quantiques et des laboratoires pour la conception et l'utilisation d'appareils quantiques. Selon Amazon Web Services, le bâtiment contient tout ce qui est nécessaire pour 'repousser les frontières de la R&D quantique - de la création et du testing des processeurs quantiques jusqu'à l'évolutivité des technologies nécessaires pour supporter des appareils quantiques de plus grande taille, tels les systèmes de refroidissement au cryogène et le câblage'.

Qubits ultra-conducteurs

L'AWS Center for Quantum Computing cible les qubits ultra-conducteurs, à savoir des éléments de circuits électriques fabriqués à base de matériaux ultra-conducteurs. On a opté pour ce type d'approche, parce que le processus de fabrication micro-électronique permet aujourd'hui d'atteindre un grand nombre de qubits de manière répétitive.

Un autre facteur important, selon AWS, c'est la fréquence d'horloge de l'ordinateur, à savoir la durée nécessaire pour exécuter des opérations de ports quantiques. Une fréquence d'horloge plus élevée résout plus rapidement les problèmes. Ici aussi, les qubits ultra-conducteurs disposent d'une avance sur d'autres modalités, parce qu'ils offrent des ports quantiques très rapides.

'Notre but final est de fournir un ordinateur quantique à tolérance de pannes, capable d'effectuer des calculs fiables', peut-on lire dans un communiqué de presse d'AWS.

Le nouveau centre hébergera sous peu les équipes de chercheurs quantiques et des laboratoires pour la conception et l'utilisation d'appareils quantiques. Selon Amazon Web Services, le bâtiment contient tout ce qui est nécessaire pour 'repousser les frontières de la R&D quantique - de la création et du testing des processeurs quantiques jusqu'à l'évolutivité des technologies nécessaires pour supporter des appareils quantiques de plus grande taille, tels les systèmes de refroidissement au cryogène et le câblage'.L'AWS Center for Quantum Computing cible les qubits ultra-conducteurs, à savoir des éléments de circuits électriques fabriqués à base de matériaux ultra-conducteurs. On a opté pour ce type d'approche, parce que le processus de fabrication micro-électronique permet aujourd'hui d'atteindre un grand nombre de qubits de manière répétitive.Un autre facteur important, selon AWS, c'est la fréquence d'horloge de l'ordinateur, à savoir la durée nécessaire pour exécuter des opérations de ports quantiques. Une fréquence d'horloge plus élevée résout plus rapidement les problèmes. Ici aussi, les qubits ultra-conducteurs disposent d'une avance sur d'autres modalités, parce qu'ils offrent des ports quantiques très rapides.'Notre but final est de fournir un ordinateur quantique à tolérance de pannes, capable d'effectuer des calculs fiables', peut-on lire dans un communiqué de presse d'AWS.