AWS: Reinvent est la conférence annuelle de l'entité cloud d'Amazon et l'événement privilégié pour l'annonce de nouveaux services. Permettez-nous de vous en présenter les plus intéressants.

L'une des annonces les plus marquantes est celle d'IoT RoboRunner, un service destiné à aider les entreprises à construire des applications pour robots. Le système s'inspire du modèle utilisé par Amazon des ses propres entrepôts (parfois sous les feux de l'actualité) et vise à faciliter la collaboration entre différents robots. Via RoboRunner, des développeurs peuvent mettre en place une infrastructure similaire à celle d'Amazon. Le programme comprend notamment un référentiel de données centralisé pour l'ensemble des robots ainsi qu'un registre permettant de gérer les tâches et les déplacements de ces machines. De même, le programme intègre un accélérateur de start-up pour la robotique.

Jumeaux numériques et mainframes

Par ailleurs, un service de création de jumeaux numériques a été dévoilé. L'idée sous-jacente consiste à créer, sur la base d'un volume gigantesque de données, une copie de systèmes existants, et notamment des bâtiments, usines, équipements et lignes de production. Avec ce jumeau numérique, il sera ensuite possible de réaliser des expériences et des analyses qui permettront notamment de savoir quand une machine nécessitera un entretien ou de résoudre des problèmes avant qu'ils ne se posent. Ce jumeau numérique est pour l'instant disponible en preview.

Dans le même temps, AWS entend aider les entreprises à décommissionner leur mainframe, et ceci le plus rapidement possible, pour se tourner vers le cloud. AWS Mainframe Modernization doit leur permettre de moderniser et de migrer les charges de travail sur mainframe. "Nous travaillons pour ce faire selon deux axes", explique Jean-Pierre Le Goaller, head of Solutions Architecture pour le Benelux dans une rencontre en ligne à laquelle participait notamment Data News. "Le premier consiste à basculer les charges de travail Cobol simplement sur AWS." De même, les clients peuvent convertir leurs applications mainframe en microtransactions, ce qu'AWS qualifie de 'refactoring'. "Nous allons en fait convertir l'application Cobol en Java afin de pouvoir déployer une version modernisée dans le cloud", poursuit Le Goaller. Ce processus devrait être largement automatisé, ce qui permet, toujours selon Le Goaller, de réduire de deux tiers le temps nécessaire à la migration du mainframe vers le cloud.

Pour l'automobile

Si ces services semblent surtout se concentrer sur les grandes organisations et les entreprises industrielles, les fabricants automobiles n'ont pourtant pas été oubliés. Avec IoT FleetWise, en preview, AWS entend leur faciliter la vie en collectant en temps réel les données des véhicules avant de les stocker dans le cloud. Cela fait pas mal de temps déjà que les constructeurs rassemblent des données de capteurs et des données télémétriques sur les véhicules qui sortent de leurs usines, mais AWS leur propose pour ce faire une solution plus conviviale leur permettant notamment de filtrer les données avant de les transférer, ce qui permet d'utiliser moins de bande passante.

Enfin, AWS dévoile son 5G privé. Il s'agit d'un service qui doit aider les entreprises à déployer leurs propres réseaux 5G. Ce service n'existe pour l'instant qu'aux Etats-Unis et Le Goaller n'a pas été en mesure de préciser quand il serait disponible en Europe.

AWS: Reinvent est la conférence annuelle de l'entité cloud d'Amazon et l'événement privilégié pour l'annonce de nouveaux services. Permettez-nous de vous en présenter les plus intéressants.L'une des annonces les plus marquantes est celle d'IoT RoboRunner, un service destiné à aider les entreprises à construire des applications pour robots. Le système s'inspire du modèle utilisé par Amazon des ses propres entrepôts (parfois sous les feux de l'actualité) et vise à faciliter la collaboration entre différents robots. Via RoboRunner, des développeurs peuvent mettre en place une infrastructure similaire à celle d'Amazon. Le programme comprend notamment un référentiel de données centralisé pour l'ensemble des robots ainsi qu'un registre permettant de gérer les tâches et les déplacements de ces machines. De même, le programme intègre un accélérateur de start-up pour la robotique.Par ailleurs, un service de création de jumeaux numériques a été dévoilé. L'idée sous-jacente consiste à créer, sur la base d'un volume gigantesque de données, une copie de systèmes existants, et notamment des bâtiments, usines, équipements et lignes de production. Avec ce jumeau numérique, il sera ensuite possible de réaliser des expériences et des analyses qui permettront notamment de savoir quand une machine nécessitera un entretien ou de résoudre des problèmes avant qu'ils ne se posent. Ce jumeau numérique est pour l'instant disponible en preview. Dans le même temps, AWS entend aider les entreprises à décommissionner leur mainframe, et ceci le plus rapidement possible, pour se tourner vers le cloud. AWS Mainframe Modernization doit leur permettre de moderniser et de migrer les charges de travail sur mainframe. "Nous travaillons pour ce faire selon deux axes", explique Jean-Pierre Le Goaller, head of Solutions Architecture pour le Benelux dans une rencontre en ligne à laquelle participait notamment Data News. "Le premier consiste à basculer les charges de travail Cobol simplement sur AWS." De même, les clients peuvent convertir leurs applications mainframe en microtransactions, ce qu'AWS qualifie de 'refactoring'. "Nous allons en fait convertir l'application Cobol en Java afin de pouvoir déployer une version modernisée dans le cloud", poursuit Le Goaller. Ce processus devrait être largement automatisé, ce qui permet, toujours selon Le Goaller, de réduire de deux tiers le temps nécessaire à la migration du mainframe vers le cloud.Si ces services semblent surtout se concentrer sur les grandes organisations et les entreprises industrielles, les fabricants automobiles n'ont pourtant pas été oubliés. Avec IoT FleetWise, en preview, AWS entend leur faciliter la vie en collectant en temps réel les données des véhicules avant de les stocker dans le cloud. Cela fait pas mal de temps déjà que les constructeurs rassemblent des données de capteurs et des données télémétriques sur les véhicules qui sortent de leurs usines, mais AWS leur propose pour ce faire une solution plus conviviale leur permettant notamment de filtrer les données avant de les transférer, ce qui permet d'utiliser moins de bande passante.Enfin, AWS dévoile son 5G privé. Il s'agit d'un service qui doit aider les entreprises à déployer leurs propres réseaux 5G. Ce service n'existe pour l'instant qu'aux Etats-Unis et Le Goaller n'a pas été en mesure de préciser quand il serait disponible en Europe.