Les enchères en question représentent un sujet politique sensible aux Pays-Bas, parce que la Chambre des Députés notamment craint que l'équipement réseautique requis pour la 5G puisse être utilisé par d'autres pays à des fins d'espionnage. Voilà pourquoi le cabinet a fixé des exigences supplémentaires aux fournisseurs télécoms susceptibles de remettre une offre pour obtenir une fréquence 5G.

Les fournisseurs télécoms aux Pays-Bas "peuvent se voir contraints d'exclure certains fournisseurs sur base de critères tels que des soupçons d'abus ou d'espionnage", a déclaré Keijzer à ce propos hier jeudi. La secrétaire d'Etat a probablement en tête des entreprises telles la chinoise Huawei, source de nombreuses préoccupations.

Le cabinet prend aussi des mesures en vue d'éviter qu'une entreprise télécom n'occupe une position trop en vue sur le marché. Chaque firme télécom ne sera autorisée à disposer que de 40 pour cent maximum du nombre total des fréquences attribuées, afin qu'il y en ait au moins trois qui proposent "une communication mobile publique rapide de type 5G".

Les enchères en question représentent un sujet politique sensible aux Pays-Bas, parce que la Chambre des Députés notamment craint que l'équipement réseautique requis pour la 5G puisse être utilisé par d'autres pays à des fins d'espionnage. Voilà pourquoi le cabinet a fixé des exigences supplémentaires aux fournisseurs télécoms susceptibles de remettre une offre pour obtenir une fréquence 5G.Les fournisseurs télécoms aux Pays-Bas "peuvent se voir contraints d'exclure certains fournisseurs sur base de critères tels que des soupçons d'abus ou d'espionnage", a déclaré Keijzer à ce propos hier jeudi. La secrétaire d'Etat a probablement en tête des entreprises telles la chinoise Huawei, source de nombreuses préoccupations.Le cabinet prend aussi des mesures en vue d'éviter qu'une entreprise télécom n'occupe une position trop en vue sur le marché. Chaque firme télécom ne sera autorisée à disposer que de 40 pour cent maximum du nombre total des fréquences attribuées, afin qu'il y en ait au moins trois qui proposent "une communication mobile publique rapide de type 5G".