C'est ainsi que le groupe américain doit promettre de garder pendant cinq années la banque de données disponible pour les concurrents. Meta devra aussi aider un tribunal de Vienne à mettre en oeuvre dans les sept ans à suivre une alternative à Giphy.

Les gifs sont de brèves animations qui sont utilisées pour agrémenter les conversations sur les médias sociaux. Ils peuvent servir aussi à afficher des publicités. Lorsque Meta décida au printemps de 2020 de racheter Giphy, l'entreprise signala que la moitié de l'ensemble des animations envoyées via Giphy aboutissaient sur Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp.

Alors que l'Autriche approuvait donc le rachat, la Grande-Bretagne s'y était précédemment opposée. Le régulateur du marché britannique estimait en effet que ce rachat nuirait trop à la concurrence, et l'avait interdit. Meta était allée en appel de cette décision.

C'est ainsi que le groupe américain doit promettre de garder pendant cinq années la banque de données disponible pour les concurrents. Meta devra aussi aider un tribunal de Vienne à mettre en oeuvre dans les sept ans à suivre une alternative à Giphy.Les gifs sont de brèves animations qui sont utilisées pour agrémenter les conversations sur les médias sociaux. Ils peuvent servir aussi à afficher des publicités. Lorsque Meta décida au printemps de 2020 de racheter Giphy, l'entreprise signala que la moitié de l'ensemble des animations envoyées via Giphy aboutissaient sur Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp.Alors que l'Autriche approuvait donc le rachat, la Grande-Bretagne s'y était précédemment opposée. Le régulateur du marché britannique estimait en effet que ce rachat nuirait trop à la concurrence, et l'avait interdit. Meta était allée en appel de cette décision.