Le champ de bataille de la criminalité moderne s'est largement déplacé vers l'Internet, estime Chris Phillips, expert en antiterrorisme chez Ipsso. " Le crime évolue. On voit désormais toujours moins de cambriolages et moins de vols de voitures. Car une grande partie des vols se font en ligne. C'est en effet beaucoup moins risqué. " En l'occurrence, il n'évoque pas uniquement les risques physiques d'une attaque de banque par exemple, mais aussi la difficulté d'arrêter les coupables. " L'Internet n'a pas de frontières. Un pirate installé en Lituanie peut très bien chercher à pénétrer vos serveurs au départ du Kazakhstan. Imaginez la difficulté à traîner ces personnes devant la justice ! "
...