Le réseau paré pour la 5G permettra à Atlas Copco d'interconnecter notamment des machines mobiles et d'accélérer les processus de production.

'Grâce à l'introduction de ce réseau privé, notre entreprise accomplit un pas important vers un futur automatisé', déclare le directeur Wouter Ceulemans. 'Avec la 4G, la latence était de 30 à 50 millisecondes pour que l'information passe du point A au point B. En mettant à niveau vers la 5G, nous n'aurons plus qu'une latence de 5 à 6 millisecondes. Cela permettra aux machines de communiquer sans délai les unes avec les autres, ce qui ne pourra que profiter à la production générale.'

Dans cette vidéo, Wouter Ceulemans (président d'Atlas Copco Airtec), Erik Josefsson (responsable Advanced Industries chez Ericsson) et Werner De Laet (Chief Enterprise Officer chez Orange Belgium) donnent davantage de renseignements de fond sur le lancement du réseau paré pour la 5G.

Le réseau paré pour la 5G permettra à Atlas Copco d'interconnecter notamment des machines mobiles et d'accélérer les processus de production.'Grâce à l'introduction de ce réseau privé, notre entreprise accomplit un pas important vers un futur automatisé', déclare le directeur Wouter Ceulemans. 'Avec la 4G, la latence était de 30 à 50 millisecondes pour que l'information passe du point A au point B. En mettant à niveau vers la 5G, nous n'aurons plus qu'une latence de 5 à 6 millisecondes. Cela permettra aux machines de communiquer sans délai les unes avec les autres, ce qui ne pourra que profiter à la production générale.'Dans cette vidéo, Wouter Ceulemans (président d'Atlas Copco Airtec), Erik Josefsson (responsable Advanced Industries chez Ericsson) et Werner De Laet (Chief Enterprise Officer chez Orange Belgium) donnent davantage de renseignements de fond sur le lancement du réseau paré pour la 5G.