Cette opération, qui devrait se conclure mi-2022, combine deux des plus grands groupes de médias aux Etats-Unis, proposant à la fois des chaînes traditionnelles (CNN et HBO côté WarnerMedia, Discovery Channel, HGTV, Food Network, et Eurosport côté Discovery) et des plateformes de streaming.

Initialement bien accueillie en Bourse, l'opération a ensuite laissé place à un certain scepticisme: AT&T, qui abandonne ainsi son ambition de devenir un grand nom du divertissement, a fini en baisse de 2,6% et Discovery de 5%. Le mariage annoncé lundi arrive au moment où le paysage audiovisuel américain est de plus en plus dominé par les grands noms du streaming que sont Netflix, Disney+, Amazon Prime Video ou Apple TV.

Face à ce nouveau modèle économique, sans publicité mais avec abonnement, plusieurs groupes ont déjà ressenti le besoin de muscler leur offre pour garder leur stature dans la jungle impitoyable du divertissement américain. AT&T, premier câblo-opérateur américain et deuxième opérateur mobile, a ainsi lancé sa propre plateforme de streaming HBO MAX en 2020, et Discovery la sienne, baptisée Discovery+, en début d'année.

Cette opération, qui devrait se conclure mi-2022, combine deux des plus grands groupes de médias aux Etats-Unis, proposant à la fois des chaînes traditionnelles (CNN et HBO côté WarnerMedia, Discovery Channel, HGTV, Food Network, et Eurosport côté Discovery) et des plateformes de streaming.Initialement bien accueillie en Bourse, l'opération a ensuite laissé place à un certain scepticisme: AT&T, qui abandonne ainsi son ambition de devenir un grand nom du divertissement, a fini en baisse de 2,6% et Discovery de 5%. Le mariage annoncé lundi arrive au moment où le paysage audiovisuel américain est de plus en plus dominé par les grands noms du streaming que sont Netflix, Disney+, Amazon Prime Video ou Apple TV.Face à ce nouveau modèle économique, sans publicité mais avec abonnement, plusieurs groupes ont déjà ressenti le besoin de muscler leur offre pour garder leur stature dans la jungle impitoyable du divertissement américain. AT&T, premier câblo-opérateur américain et deuxième opérateur mobile, a ainsi lancé sa propre plateforme de streaming HBO MAX en 2020, et Discovery la sienne, baptisée Discovery+, en début d'année.