C'est en janvier 2004 qu'Opportunity et son jumeau Spirit atterrirent sur Mars, de part et d'autre de la planète. La NASA espérait que les deux véhicules robotisés fonctionneraient au moins durant nonante jours de Mars (un jour de Mars dure 39 minutes de plus qu'un jour sur Terre). En fin de compte, les deux véhicules dépassèrent toutes les attentes en survivant des milliers de jours sur la planète rouge. Spirit fut le premier à rendre l'âme en 2011 seulement. Quant à Opportunity, il resta actif jusqu'à l'an dernier, visita plus de cent cratères et parcourut en tout la distance record de 45 kilomètres.

Lors de ces déplacements, le Mars rover découvrit à plusieurs reprises des traces d'eau. Cela nous a appris que Mars devait dans le passé avoir ressemblé pas mal à la Terre et que la planète devait avoir été habitable. En même temps, le robot à six roues nous a permis aussi de mieux faire connaissance avec la planète rouge en envoyant plus de 217.000 photos, dont quinze panoramiques à 360 degrés spectaculaires.

L'année dernière, Opportunity, qui fonctionne à l'énergie solaire, dut affronter une intense tempête de poussières. Le 18 juin 2018, plus aucun contact ne fut établi avec la Terre. Alors que le Mars rover ne réagissait plus, des gens envoyèrent des milliers de cartes postales au site web de la NASA pour aider Opportunity à sortir de sa torpeur. Entre-temps, l'organisation aéronautique a effectué de très nombreuses tentatives en vue de rétablir le contact, mais sans résultat. Le dernier essai réalisé mardi par la NASA s'avéra vain lui aussi. Lors d'une conférence de presse organisée mercredi soir, l'organisation aéronautique américaine a annoncé qu'elle renonçait définitivement à la mission. "Je déclare la mission d'Opportunity terminée", a dit Thomas Zurbuchen.

Cela ne signifie cependant pas la fin de la présence de la NASA sur Mars. Depuis 2012, le Curiosity rover s'y déplace bel et bien, alors qu'en novembre de l'année dernière, Insight est venu le rejoindre.