Apple entend démontrer que les entreprises américaines défendent encore les accords sur le climat. ''Le leadership assumé par les entreprises est essentiel pour lutter contre la menace du changement climatique et pour protéger notre planète'', a ainsi déclaré la vice-présidente Lisa Jackson.

Apple entend notamment rendre ses bâtiments plus efficients sur le plan énergétique et réutiliser des matériaux, afin qu'il faille extraire moins de matières premières du sol.

Un robot respectueux de l'environnement

Le géant technologique avait l'année dernière déjà émis des 'obligations vertes'. Cela lui avait rapporté 1,5 milliard de dollars. Cet argent avait été consacré entre autres à la mise au point d'un robot capable de démonter les iPhone en fin de vie. Le robot peut sauver des matières premières précieuses, telles l'argent et le tungstène, de la mise au rebut et ainsi leur offrir une nouvelle vie.

Ces dernières années, Apple a aussi fortement investi dans la production de courant vert, afin de rendre ses propres centres de données neutres sur le plan climatique. Le fabricant d'électronique produit même déjà tant d'énergie renouvelable qu'il a décidé l'an dernier de revendre ses surplus énergétiques.