Selon le journal La Republica, l'arrangement a été confirmé par le fisc italien. Comme dans la plupart des cas, Apple s'abstient de tout commentaire sur le sujet.

L'Italie a enquêté sur Apple ces dernières années et en conclut que l'entreprise a éludé 880 millions d'euros d'impôts entre 2008 et 2013. L'affaire a éclaté, lorsqu'il s'avéra clairement qu'Apple enregistrait un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros dans ce pays, mais ne versait que trente millions d'euros d'impôts.

Selon le journal La Republica, l'arrangement a été confirmé par le fisc italien. Comme dans la plupart des cas, Apple s'abstient de tout commentaire sur le sujet. L'Italie a enquêté sur Apple ces dernières années et en conclut que l'entreprise a éludé 880 millions d'euros d'impôts entre 2008 et 2013. L'affaire a éclaté, lorsqu'il s'avéra clairement qu'Apple enregistrait un chiffre d'affaires d'1 milliard d'euros dans ce pays, mais ne versait que trente millions d'euros d'impôts.